L'éphéméride de Paris - Thierry Boeuf

Du lundi au vendredi à 06h10

Charlotte Gainsbourg en 1989
Charlotte Gainsbourg en 1989 © Getty - JNS - Gamma-Rapho

Des malfrats nobliaux s'en prennent à la Princesse Charlotte

Diffusion du mercredi 9 octobre 2019 Durée : 3min

Le salon de l’auto n’a pas toujours élu domicile porte de Versailles. Par exemple, le 9 octobre 1957, il avait lieu au Grand Palais. Sous les grandes verrières, ça donnait encore plus de panache aux Chambord Simca, à la 203 Peugeot ou à la Renault Frégate. 1957, l’année du tout voiture. Ça pourrait presque s’appeler de l’espionnage industriel et ça se passait au parc des Princes le 9 octobre 1983. 

Pratique courante cependant dans le milieu du foot, L’entraineur de la Juventus de Turin est venu espionné les joueurs parisiens lors du match Paris Sochaux car dans quelques jours, les Italiens vont rencontrer le PSG en coupe des coupes. Et le résultat final en 1983 ? Après deux grands matchs : 2 à 2 à Paris et retour 0 à 0 en Italie, la Juve de Platini qualifiée face au Paris Saint Germain de Dominique Rocheteau, la Juve, qui ensuite remportera la coupe des vainqueurs de Coupe. Et au passage, Michel Platini qui sera élu meilleur buteur du championnat d’Italie 1983 / 1984

Un fait divers improbable pour terminer cette éphéméride, le 9 octobre 1989, trois jeunes parisiens tentent de kidnapper Charlotte Gainsbourg. Et ça se terminera au palais de justice de Paris en assises ; du beau linge dans des salles draps, trois jeunes gens de bonnes familles dont Edouard Faucigny-Lucinge et  Coligny, de la noblesse qui remonte au Xe siècle. Alors avant d’entreprendre le rapt de Charlotte Gainsbourg, qui finalement n’aura pas lieu, les malfrats nobliaux ont attaqué deux policiers au Panthéon, une fusillade a lieu. Suite du récit avec ce document de 1989.