L'éphéméride de Paris - Thierry Boeuf

Du lundi au vendredi à 06h10

Luis Fernandez en 2002
Luis Fernandez en 2002 © Maxppp - Guy GIOS - Le Parisien

Fernandez sauvé des eaux

Diffusion du mardi 3 décembre 2019 Durée : 3min

Et aussi : une cérémonie bien embarrassante, et des tennismen triomphant

3 décembre 1943, le conseil de Paris organise une réception pour rendre hommage au meilleur concierge de Paris. Il s’agit d’une cérémonie à l’hôtel de ville de Paris un peu ambiguë. Nous sommes en 1943, les dirigeants politiques collaborent avec l’ennemi et qui mieux que les concierges pour surveiller les allers et venues de chacun dans les immeubles, les cours et les impasses. Pierre Taittinger alors président du conseil de Paris et qui a voté les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain remet les décorations.  

Sport le 3 décembre 1996, les tennismen français ont triomphé, il ramène la coupe Davis remporté en Suède. Forget, Pioline et les autres menés par leur capitaine Yannick Noah ont l’honneur de remonter les Champs Elysées.  Vous savez que c’est assez exceptionnel pour des sportifs, c’est arrivé quelques fois, pour les vainqueurs des coupes du mondes, pour la grande équipe de Saint Etienne en 1976, pour le Paris saint Germain et pour les champions de la coupe Davis qui dans la foulée sont invités par Jacques Chirac en 1996.

Et du football pour terminer avec bien sûr la saga du PSG, le trois décembre 2002, l’entraîneur Luis Fernandez est sur la sellette, le Parsi Saint germain accumule les contres performances. De plus Fernandez est en froid avec son président et à la veille du match PSG Lyon, si la victoire n’est pas au rendez-vous, ça pourrait bien être son dernier match, et si le PSG gagne, il n’est pas sûr de rester. Sauvé des eaux Fernandez, peut-être, grâce à la victoire de son équipe le 3 décembre 2002 face à Lyon. Le score ? 2 à zéro pour Paris.