L'éphéméride de Paris - Thierry Boeuf

Du lundi au vendredi à 06h10

Sacre de l'empereur Napoléon Ier et couronnement de l'impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 2 décembre 1804 par Jacques-Louis David (1806, Musée du Louvre)
Sacre de l'empereur Napoléon Ier et couronnement de l'impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 2 décembre 1804 par Jacques-Louis David (1806, Musée du Louvre) © Getty - Photo Josse - Leemage - Corbis Historical

Le jour impérial

Diffusion du lundi 2 décembre 2019 Durée : 3min

Une spéciale Napoléon(s) pour ce jour singulier dans la dynastie impériale

Spécial Napoléon ce matin, et je pense que c’est la première fois que l’on remonte aussi loin dans cette éphéméride, plus précisément le 2 décembre 1804 et vous allez voir, ça vaut le coup. Une date importante dans l’histoire de France, le 2 décembre 1804, en la cathédrale Notre Dame, Napoléon Premier et Joséphine de Beauharnais sont couronnés empereur et impératrice des Français. Il faisait très très très froid ce jour-là et pourtant dans les rues de Paris et sur le Parvis de notre Dame, les Parisiens se sont déplacés en nombre pour applaudir le couple impérial. Et pour la circonstance, l’état avait commencé à restaurer sérieusement Notre Dame qui avait été largement endommagé pendant la révolution française, comme quoi l’histoire se répète, une partie de la cathédrale servait d’étable, c’est pour vous dire ! Bref, c’est le sacre que l’on peut voir au Louvre peint par David, comme si on avait assisté à cette cérémonie du deux décembre 1804.  

Toujours un deux décembre un an après le sacre en 1805, c’est la bataille d’Austerlitz. Oui loin de Paris en Tchécoslovaquie, la bataille des trois empereurs : autrichien, russe et napoléon pour la France, une victoire qu’on a longtemps étudié dans les écoles militaires et qui a permis pour Paris deux choses : l’installation de la colonne Vendôme fabriqué avec le bronze des canons ennemis rapportés d’Austerlitz et bien sûr l’Arc d Triomphe.  

Et toujours et pour conclure, un deux décembre cette fois en 1851, c’est le coup d’état de Napoléon III à Paris. 60 000 militaires menés par le général Saint Arnaud, dont Victor Hugo dira « qu’il avait des états de service d’un chacal »investissent tous les points stratégiques de Paris, les Tuileries, les champs Elysées, l’assemblée nationale. Saint Arnaud au service du future empereur Napoléon III réussit son coup en mitraillant dit-il la canaille parisienne. L’historien Jean Tulard raconte.  

Voilà vous savez tout, le deux décembre une date importante dans l’histoire de France et surtout si vous êtes nés aujourd’hui