Replay du lundi 24 février 2020

Tout à 200 F

Et aussi : Paris libéré, et Hollande vexé

La mobilisation des pervenches en 1989
La mobilisation des pervenches en 1989 © Getty - Frédéric REGLAIN - Gamma-Rapho

La préfecture de Paris a besoin d’argent et a trouvé une solution le 24 février 1949 pour remplir les caisses : accentuer les contraventions à  Paris. Alors vous allez l’entendre, toutes les amendes étaient augmentées et pour  simplifier, tout était à 200 frs ! Par exemple si vous marchiez en  dehors de clous pour traverser la chaussée, En 2020 étonnamment c’est 4  euros à Paris et pour les cyclistes, il est obligatoire de descendre de bicyclette et marcher avec sur le passage pour piéton.  Bon il y a peu de verbalisation de ce type contrairement à  l’année  1949.

Football  pour saluer les 50 ans du Paris Saint Germain cette année, le 24  février 1990, en championnat Paris bat Lens au parc, 3 à zéro. Dominique Baratelli. 3 à 0 pour le PSG en championnat mais effectivement Dominique Baratelli a  bien fait de se méfier car Lens s’est qualifié face à Paris en Coupe de France, en battant les Parisiens au Parc deux à zéro, match retour à Bollaert match nul 1 partout, Paris éliminé,  Paris outragé, mais Paris libéré.  

Tiens les salon de l’agriculture bat son plein en ce moment à la porte de  Versailles comme ce 24 février 2013, François Hollande, fraichement élu, fait la tournée de popotes, c’est son premier salon en tant que président de la république, il tâte bien sûr le  derrière des meuh meuh et il s’arrête et discute avec un groupe  d’enfants, un des enfants pense que Hollande s’appelle Nicolas Sarkozy,  non sans humour, voici sa réponse. Le temps n’est plus à la rigolade, François Hollande et Nicolas Sarkozy se détestent et même pas cordialement. 

Mots clés: