Toutes les émissions

L'été des festivals

Du lundi au vendredi à 12h05

Nolwenn Le Doth et Mathilde Dromard de Carmen de la Cancion,  Baptiste Zsilina de "Nyctalopes"
Nolwenn Le Doth et Mathilde Dromard de Carmen de la Cancion, Baptiste Zsilina de "Nyctalopes" © Radio France - Rauma Nolhent

L'été des festivals: épisode 5

Diffusion du vendredi 5 juillet 2019 Durée : 53min

Au sommaire de ce vendredi un tour d'horizon de quelques spectacles pour l’ouverture du Festival Off.

Nous L'Europe - Aucun(e)
Nous L'Europe - Nous L'Europe

Quelle Europe désirons-nous ? Et que désirons-nous être  au sein de l'Europe ? Une Europe qui puisse donner une place à tous ?  Une Europe qui n'impose plus le poids de décisions qui nous échappent ?

« Nous l’Europe, le banquet des peuples » désigne la création portée par Roland Auzet et Laurent Gaudé.  Après « Mille orphelins » (2011) puis « Ecoutez nos défaites » (2018), l’écrivain voyageur et le musicien-metteur en scène s’associent pour la troisième fois autour d’une interrogation sur les spécificités et les rêves d’Europe.

« Nous l’Europe, le banquet des peuples »  associe un « chœur de foule » et onze acteurs. Des artistes d’origines et de cultures multiples qui nourrissent ce « banquet » de leur diversité.

Plus de détails avec Roland Auzet lors d'une rencontre de la FabricA en lien avec le Festival 2019.

« Nous l’Europe ou le banquet des peuples » Cour Saint Joseph, du 6 au 14 juillet, relâche le 8.

Toutes les informations sur la pièce "Nous l'Europe ou le banquet des peuples" en un clic.

Carmen de la Cancion - Aucun(e)
Carmen de la Cancion - Carmen de la Cancion

Carmen de la Canciòn effectue son grand retour à la scène lors  d’un concert exceptionnel. Après une longue absence, la voici qui renaît  de ses cendres pour livrer au public ses chants les plus chers, tout en  flamboyance, à sa manière unique de diva hispanique.  Ses fidèles  acolytes, Dolorès et Gonzales, l'accompagnent et veillent sur  l’imprévisible et indomptable cantatrice. Ensemble elles se baladent sur  les mélodies mythiques d'un répertoire international évidemment  réarrangé pour cette voix singulière. Carmen de la Canciòn est multiple.   
Kaléidoscope  féminin, ce trio insolite incarne et questionne la tumultueuse quête de  soi, avec fougue et finesse, humour, panache et délicatesse.

Invitées: Célyne Baudino, Mathilde Dromard, Nolwenn Le Doth qui jouent et chantent en live des extraits du spectacle.

"Carmen de la Cancion" du 5 au 28 juillet, à 22h30 aux Hauts-plateaux, sauf les mercredis.

Toutes les informations sur la pièce "Carmen de la Cancion" en un clic.

Une pile d'humains sur une embarcation. Un corps qui sombre. Dans la descente un esprit brûle ses derniers feux.   Sensations, souvenirs, regrets, illusions par dessus bord...  Shauba nous capte dans l'instant. Lumineuse, à fleur de peau sans trémolos. Shauba s'éteint dans une douceur circonspecte qui ne nous lâchera pas. Il y a aussi de l'eau, du sable, un filet et quelques objets échoués au fond de "la terre promise".

"Fallait-il aller jusqu'à Lampedusa pour se sentir chez soi?"

"Lampedusa Beach" de Lina Prosa, mise en scène par Eleonora Romeo, avec Stefania Ventura.

Invitée: Eleonora Romeo metteure en scène de « Lampedusa Beach »  au Théâtre des Carmes.

"Lampédusa Beach" du 5 au 24 juillet, à 22h30 au Théâtre des Carmes, sauf les 11 et 18 juillet.

Toutes les informations sur le spectacle "Lampédusa Beach" en un clic.

La vie d’une jeune fille bascule quand elle fait l’étrange découverte d’un pays grouillant de mots, de sons, d’inscriptions. N’ayant connu que le silence, elle tente de comprendre ce qui la sépare de cet autre monde. Chez elle, tout est blanc et rien ne résiste au vent. Un vent puissant, capricieux et omniprésent. Ce spectacle visuel, sans parole, est inspiré des pays où les peuples sont réduits au silence par la censure. Il est question de liberté d’expression, d’engagement et de lutte. Une échappée poétique pour marionnettes, dans un univers de papier.

Voyage au coeur d'un univers fait de papiers avec la compagnie des Fourmis dans la Lanterne. "Vent debout" spectacle pour la liberté fait de petites choses: pliages, origami, marionnettes, théâtre d'ombre.

Invités: Yoanelle Stratman et Pierre Yves Guinais, marionnettistes de "Vent debout".

"Vent debout" du 4 au 27 juillet, à 10h15 à l'Artéphile, sauf les dimanches.

Toutes les informations sur le spectacle "Vent debout" en un clic.

" Nyctalopes est une expérience, une création totale en quête de sensations propres au cauchemar. Durant une heure, le spectateur est confronté à une proposition artistique forte et malicieuse, qui jongle avec le clown, la marionnette, le parfum du cinéma muet, l'image picturale, et le mouvement. Des fils narratifs multiples se croisent : entre les figures sombres, masquées et la menace inexplicable, se dessinent des êtres personnifiés, touchants, en quête de sens, de reconnaissance et d'amour. C'est le cas de la chanteuse Gloria et du jeune homme sans nom. La métamorphose est au centre du processus de trouble, et la frontière se  fait ténue entre l'humain, la marionnette et le brouillard. "

La Compagnie Deraïdenz est de retour avec « Nyctalopes », cabaret bizarre de marionnettes. 

Baptiste Zsilina, marionnettiste et compositeur-interprète joue en live un extrait du spectacle et Léa Guillec, metteure en scène, donne des détails sur le spectacle.

"Nyctalopes" du 5 au 28 juillet, 22h05 au Théâtre du Coin de la Lune, sauf les mardis.

Toutes les informations sur le spectacle "Nyctalopes" en un clic.