Toutes les émissions

L'été des festivals

Du lundi au vendredi à 12h05

Jean-Claude Lilienfeld auteur de "La journée de la jupe", Elise Vigneron plasticienne-marionnettiste, Alexandra Tobelaim metteure en scène et Michel Bellier auteur de « Zinc »
Jean-Claude Lilienfeld auteur de "La journée de la jupe", Elise Vigneron plasticienne-marionnettiste, Alexandra Tobelaim metteure en scène et Michel Bellier auteur de « Zinc » © Radio France - Rauma Nolhent

L'été des festivals: épisode 9

Diffusion du jeudi 11 juillet 2019 Durée : 53min

"L’été des festivals" à Valréas, Villeneuve et Avignon au sommaire de ce jeudi.

Journée de la Jupe - Aucun(e)
Journée de la Jupe - Théâtre du Balcon

Sonia Bergerac est professeure de français dans un collège de banlieue  sensible et s’obstine à venir en cours en jupe malgré les conseils du  proviseur. Dépassée par l’attitude de ses élèves ingérables, au bord de  la crise de nerf, elle tente tant bien que mal de faire son cours. Mais  lorsqu’elle trouve un pistolet dans le sac d’un de ses élèves, elle s'en  empare et, involontairement, tire sur l'un d'entre eux. Paniquée, elle  prend la classe en otage...   Dans le microcosme d’un collège  difficile, au-delà des clichés, nous découvrons les mécanismes des  relations de domination entre professeur(e)s et élèves, mais également  entre les élèves eux-mêmes. Des questions se posent sur la violence, la  laïcité, les rapports hommes/femmes et la domination masculine qui règne  dans certains quartiers de banlieues.  Le concept de la Journée de  la jupe a été créé par une classe du lycée technologique d’Etrelles (35)  dans le but de permettre aux filles de s’habiller librement.

Jean-Claude Lilienfeld auteur de « La journée de la jupe »  adapté à la scène par Frédéric Fage, au Théâtre du Balcon.

Plus de détails avec Frédéric Fage et Jean-Claude Lilienfeld.

"La journée de la jupe" à 12h10 au théâtre du Balcon jusqu'au 28 juillet, sauf les mardis.

Toutes les informations sur la pièce "La journée de la jupe" en un clic.

"Des gens qui dansent" est la rencontre de cinq acrobates masculins dans un espace vide. Rôdant  autour d'un micro, tâtonnant le long de leurs petites impasses identitaires, entre solitude première et désir de communauté, ils sont  venus attendre ici avec nous, la possibilité d'un début. Celui du début de l’histoire. Alternant prise de parole orale et physique, ils s’amusent des enjeux et des règles de la représentation. Une pièce inclassable où il est question d’individualisme et du besoin  d’altérité, à travers un engagement physique exubérant, quelque part  entre résistance et collaboration.

Compagnie animée par des danseurs circassiens, « Naif Production » est présente dans l’été des hivernales. « Des gens qui dansent » est une pièce pour 6 danseurs qui dansent et qui parlent sous le regard de Mathieu Desseigne.

Invité: Mathieu Desseigne conseiller artistique sur « Des gens qui dansent ».

« Des gens qui dansent » 15H30 jusqu’au 20 juillet au théâtre des hivernales. Relâche le 15 juillet.

Toutes les informations sur "Des gens qui dansent" en un clic.

Face à la mère - Aucun(e)
Face à la mère - Alexandra Tandaim

Face à la mère est un chant d’amour d’un fils à sa mère. C’est aussi une quête de réconciliation par delà la mort.   
Ce  texte nous conduit vers la lumière, en nous plongeant dans la douleur  de l’absence. Il nous fait entendre le vertige de la perte, la  complexité de raccommoder le présent et un passé à jamais révolu. Un  passé nourri de non-dits, de silences respectueux. Une grâce et une  félicité infinies s’en dégagent.

« Face à la mère » récit de Jean-René Lemoine marque le retour d’Alexandra Tobelaim au Théâtre de Cavaillon.

Après « Pièces de cuisine » (2005), « La seconde surprise de l’amour » (2008 à "Villeneuve en scène"), « Villa Olga » (2011), « Italie Brésil 3 à 2 » (2014), Alexandra Tobelaim adapte et met en scène ce chant d’amour traversé par la peur de la perte.

Portée par trois acteurs et trois musiciens, la proposition est le résultat d’un coup de foudre et d’une évidence.

In-Two c’est une petite collection de trois grandes boîtes aux allures de caisses de transport qui vous invite à entrer pour partager une histoire, une confidence, un (jardin) secret… Dans ces confessionnaux du quotidien  où vous serez le seul spectateur, les mots de nos auteurs complices  vous seront susurrés à l’oreille… Des formes courtes (6 à 8 minutes) à  la manière d’un entresort, pour un acteur et un spectateur.

Plus de détails avec Alexandra Tobelaim metteure en scène de « In Two » à Villeneuve en scène et auteur-metteur en scène de « Face à la mer » à la Manufacture.

"In-Two" tous les jours à partir de 18h30 au festival Villeneuve en scène, jusqu'au 17 juillet sauf le 15.

Toutes les informations sur "Face à la mère" et "In two" en un clic.

Zinc, c’est l’histoire rocambolesque d’Emil Rixen, un héros très  ordinaire. Il n’a rien d’un aventurier ni d’un voyageur. Il va pourtant  changer cinq fois de nationalité et passer sa vie à changer de pays.  Sans jamais traverser une frontière. C’est qu’il habite un minuscule  bout de terre qui n’appartient à personne, mais que tout le monde  s’arrache. Un territoire grand comme un confetti, où soudain les  frontières traversent les salles à manger, séparant des familles  entières, où l’espéranto, langue universelle, se voit décrétée langue  officielle. Pendant 100 ans, les grandes nations européennes vont se  disputer ces quelques kilomètres carrés en plein cœur de l’Europe pour  mettre la main sur une énorme exploitation de Zinc.

Michel Bellier auteur de « Zinc », une pièce historique centrée sur un personnage qui changea 5 fois de nationalités sans passer de frontières. Dans le off au théâtre de l’Episcène (11H25).

"Zinc" à 11h25 au Théâtre de l'Episcène jusqu'au 28 juillet sauf les lundis.

Toutes les informations sur "Zinc" en un clic.

Axis mundi - Aucun(e)
Axis mundi - Vive le sujet !

Dans un dispositif plastique évolutif et éphémère fait de glace,  breakeuse et marionnettiste questionnent la norme géométrique et sa  destruction. La chaleur libère la matière, le corps-statue s'élargit au  cosmos. Un univers où l'équilibre est sans cesse remis en jeu, sur fond  de musique techno. Autodidacte, la danseuse et chorégraphe Anne Nguyen s'inspire des sciences et des arts martiaux pour combiner la gestuelle  brute et virtuose du hip-hop à une écriture graphique, déstructurée et  épurée.   
Formée aux arts plastiques, au cirque, puis aux arts de  la marionnette à l'École nationale supérieure des arts de la marionnette  de Charleville-Mézières, Élise Vigneron développe un langage à la croisée des arts plastiques, du théâtre et du mouvement.

Au Festival d’Avignon, « Vive le sujet ! » réunit la danseuse-chorégraphe Anne Nguyen et la plasticienne-Marionnettiste vauclusienne Elise Vigneron.

Plus de détails avec Elise Vigneron.

Toutes les informations sur le spectacle "Axis Mundi - Vive le sujet !" en un clic.