Toutes les émissions

L'été des festivals

Du lundi au vendredi à 12h05

Thierry Combe interprète dans "Jean-Pierre, lui, moi", Caroline Cornelier chroégraphe de "10:10", Tony Gatliff réalisateur de "Latcho Drom" et "Djam", Muriel Culmet, régisseuse du Théâtre de l'Autre Scène
Thierry Combe interprète dans "Jean-Pierre, lui, moi", Caroline Cornelier chroégraphe de "10:10", Tony Gatliff réalisateur de "Latcho Drom" et "Djam", Muriel Culmet, régisseuse du Théâtre de l'Autre Scène © Radio France - Rauma Nolhent

L'été des festivals: épisode 10

Diffusion du vendredi 12 juillet 2019 Durée : 53min

L'été des spectacles avec la "Cantatrice Chauve" à la Fabrik'théâtre, "10:10" aux Hivernales, "Soliloques du pauvre" aux Carmes, "Jean-Pierre, lui et moi" à Villeneuve. Du cinéma avec "Djam" et "Latcho Drom" de Tony Gatlif.

Djam, une jeune femme grecque, est envoyée à Istanbul par son oncle  Kakourgos, un ancien marin passionné de Rébétiko, pour trouver la pièce  rare qui réparera leur bateau. Elle y rencontre Avril, une française de  dix-neuf ans, seule et sans argent, venue en Turquie pour être bénévole  auprès de réfugiés. Djam, généreuse, insolente, imprévisible et libre la  prend alors sous son aile sur le chemin vers Mytilène. Un voyage fait  de rencontres, de musique, de partage et d'espoir.

Projection unique de "Djam" le vendredi 12 juillet à 14h, suivie d’une rencontre avec le réalisateur Tony Gatlif. Rencontre animée par Oriane Jeancourt Galignani rédactrice en chef de la revue Transfuge.

À une époque indéterminée, une famille élargie évoquant irrésistiblement  une tribu biblique traverse avec provisions, maigres biens, enfants et  animaux domestiques un immense désert, comme portée par le vent. Les  personnages ont le teint cuivré et les yeux noirs en amande que  partagent Indiens et Gitans. Les femmes entonnent des chants d’exil qui  sont autant de lamentations et les hommes jouent des instruments  traditionnels des régions septentrionales de la péninsule indienne, dans  une mélopée étrange et envoûtante. Quelques siècles plus tard, au cœur  du XXe siècle, nous retrouvons cette famille archétypale en Turquie.  Elle habite maintenant dans de pauvres masures : les hommes travaillent  le métal, les enfants vendent des fleurs. Dans l’orchestre, les échos de  la musique entendue dans la première partie du film sont maintenant  joués à la clarinette turque.

Le réalisateur présente "Djam" son ode au rebetiko et "Latcho Drom" dédié à la musique tzigane au cinéma Utopia.

Projection unique le samedi 13 juillet à 14h, suivie d’une rencontre avec le réalisateur Tony Gatlif. Rencontre animée par Oriane Jeancourt Galignani rédactrice en chef de la revue Transfuge.

Plus de détails avec Tony Gatlif, réalisateur.

Plus d'informations sur "Djam" et "Latcho Drom" en un clic.

Soliloques du pauvre - Aucun(e)
Soliloques du pauvre - Théâtre des Carmes

Un pauvre, un miséreux, un oublié de la société clame, proteste  les misères du peuple. Muni de son verbe gouailleur, il s’insurge face à  une société ignorante, sans pitié pour les pauvres gens, les délaissés,  les laissés-pour-compte. En 1885, Jehan-Rictus (anagramme imparfaite de  Jésus-Christ) scandait pour la première fois ses poèmes dédiés au  pauvre peuple. L’histoire considère ces poèmes comme l’ancêtre du rap.  L’argot qui se déploie, « la géniale déformation de la langue » comme  dira Stéphane Mallarmé est un cri de douleur, de révolte de vie. 

Invité: Michel Bruzat, metteur en scène des "Soliloques du pauvre".

"Les Soliloques du pauvre" tous les jours à 13h10 jusqu'au 24 juillet au théâtre des Carmes, sauf le 18 juillet.

Toutes les informations sur "Les Soliloques du pauvre" en un clic.

Cantatrice Chauve - Aucun(e)
Cantatrice Chauve - Fabrik'théâtre

Le Théâtre de l'Autre Scène a choisi de rejouer la Cantatrice chauve,  pièce emblématique du théâtre de l’absurde où Ionesco caricature et   tourne en dérision la bourgeoisie anglaise en s’inspirant d’une célèbre  méthode d’apprentissage linguistique: la méthode Assimil. La teneur des  dialogues, sobres, sans rapport les uns par rapport aux autres,  l’incapacité de se dire des vérités, d’avoir un dialogue vrai et profond  nous plonge dans le monde de l’étrange, du bizarre, de l’inexplicable  et du rire, tout en transmettant de nombreux messages.

Plus de détails avec Muriel Culmet, régisseuse du Théâtre de l'Autre Scène pour la "Cantatrice chauve" et "L'histoire du communisme racontée à des malades mentaux", en alternance à 14h15 à la Fabrik'Théâtre.

Toutes les informations sur la "Cantatrice chauve" en un clic.

Jean-Pierre, lui, moi - Aucun(e)
Jean-Pierre, lui, moi - Villeneuve en scène

En référence à ce frère extraordinaire qui a marqué sa vie,  "Jean-Pierre, Lui, Moi" est une prise de parole inédite, loufoque et  théâtrale sur le handicap. Dans cette traversée intime, le comédien  navigue entre réalité et fiction, incarnant sa galerie de personnages.  Il nous fait traverser tout un panel de situations farfelues, tendres ou  injustes. Passant de l’annonce du handicap aux parents à une fête  d’anniversaire au foyer où vit son frère, du regard des amis à des  moments d’intimité fraternelle, il aborde ce sujet sensible avec un  mélange détonant d’humour brut, de délicatesse et de profonde pudeur.

Invité: Thierry Combe, auteur-interprète.

"Jean-Pierre, Lui, Moi" à 19h jusqu'au 21 juillet sauf le 15, à Villeneuve en scène.

Toutes les informations sur "Jean-Pierre, Lui, Moi" en un clic.

10/10 - Aucun(e)
10/10 - Hivernales

Après un parcours d’interprète auprès de Frédéric Flamand, Paolo Ribeiro  et Michèle Noiret entre autres, Caroline Cornélis découvre et explore  la création jeune public. La chorégraphe s’adresse avec générosité aux  jeunes spectateurs et s’engage à les rendre plus curieux et réceptifs au  langage de la danse contemporaine. Dans 10:10  elle porte un regard chorégraphique sur ce véritable laboratoire de  relations humaines qu’est la cour de récréation, microcosme à la fois  opaque et familier. Les enfants jouent, s’organisent, (s’)inventent,  luttent ou se replient. L’espace grouille et fourmille d’actions, de  sons et de sentiments. 10:10 invite les enfants à partager une expérience poétique, prolongement abstrait de leurs jeux quotidiens et de leurs imaginaires.

Invités: Caroline Cornelis, chorégraphe et Tom Malmandier, musicien.

A 10h10 trois danseurs dans une cour de récréation au théâtre des Hivernales, chaque matin jusqu'au 20 juillet, sauf le 15.

Toutes les informations sur "10:10" en un clic.