Replay du dimanche 31 janvier 2021

Comment favoriser la mise à fruit de ses arbres

- Mis à jour le

Les arbres fruitiers mettent un certain nombre d'années avant de produire. Comment faire pour ne pas rallonger cette période ?

Plaqueminier et ses kakis
Plaqueminier et ses kakis - Jacques GINET

Pourquoi un arbre fait-il des fleurs et des fruits ? Pour se reproduire. 

Un animal commence à se reproduire quand il atteint l'âge adulte et qu'il cesse de grandir. Pour un végétal, c'est un peu différent car un arbre ne doit jamais cesser de grandir, sinon il meurt.
Quand il se "met à fleurs", cela signifie qu'il a atteint son équilibre physiologique.

Cet équilibre dépend de plusieurs paramètres.

Le principal facteur est le rapport entre le volume de ses feuilles qui captent le carbone et la réserve d’azote du sol. C'est une forme du rapport  C/N.
Inversement, quand le sol manque d'azote, l'arbre entre en sénescence, il fleurit beaucoup mais ne fait plus de jeune bois et très peu de fruits.
On voit donc que suivant le terrain, il peut y avoir des variations.
La bonne nouvelle est qu’on peut redonner de la vigueur à un arbre vieillissant avec une taille et une fumure adaptée.

La technique de taille joue aussi un rôle important.

Si on taille trop sévèrement, surtout en supprimant les bourgeons terminaux, l’arbre va chercher à refaire le volume de feuilles enlevé plutôt que de se reproduire et donc de faire peu de fleurs et des fruits.

La génétique est déterminante. 

Il y a des variétés, excellentes par ailleurs, qui sont peu fertiles et qui pourront mettre jusqu’à 10 ans pour fleurir (Reine Claude dorée). De plus, la première année de floraison est rarement celle de la première production. 

Auto-fertilité et auto-stérilité.

Certaines variétés sont auto fertiles, c'est-à-dire que ses fleurs sont fécondées par leur propre pollen. D’autres sont auto-stériles, elles ont besoin du pollen d’une autre variété qui ne leur est pas trop poche génétiquement. 

Quelques conseils :

Eviter de raccourcir les rameaux de 1 an sauf en taille de formation. Il est  préférable de supprimer les rameaux inintéressants, mal placés ou « non couronnés ».

Comment les reconnaitre ?

Un rameau couronné possède un œil « à fleurs » en bout alors que les autres ont un œil « à bois ». Le poids des fleurs et ensuite des fruits en bout de tige fera plier ce rameau. Il lui donnera un inclinaison qui favorisera encore plus sa mise à fruits. La plupart des yeux de ce rameaux se transformeront en bouquets floraux.

comment reconnaitre ces yeux ?

Chez les fruitiers à pépins (pommes, poires, coing etc.) les "yeux à fleurs" sont arrondis et assez gros, alors que les "yeux à bois" qui sont étroit et plutôt collés aux rameaux.
Pour les arbres fruitiers à noyaux la différence est parfois nette.

Rameau non courroné
Rameau non courroné - Jacques GINET
Rameau couronné
Rameau couronné - Jacques GINET

Enfin La lumière a aussi un rôle à jouer. 

Un arbre taillé trop sévèrement ou avec la méthode « Trigemme » voudra plutôt faire du bois que des fleurs. La profusion de rameaux gênera l’éclairage des bourgeons et retardera la mise à fruit. Cette méthode de taille est maintenant totalement abandonnée.

Mots clés: