Replay du dimanche 14 mars 2021

Optimiser l'effet décoratif des arbustes à fleur par la taille

- Mis à jour le

Floraisons de printemps, d’été, d’automne ou d’hiver, acrotonie ou basitonie, les arbustes à fleurs ne se taillent pas tous de la même façon ni au même moment.

Deutzia "optimisé" par une bonne taille
Deutzia "optimisé" par une bonne taille - Jacques Ginet

Pourquoi plante-t-on des arbustes à fleurs dans les jardins et les espaces publics ?

Principalement, pour un aspect esthétique mais aussi parfois pour faire un écran visuel, plus récemment pour nourrir les insectes. Il faut donc qu’ils produisent un maximum de fleurs sinon c’est une forme de gaspillage.
Mais pour obtenir une floraison abondante, il faut respecter quelques principes quand à l’époque et la méthode de taille.

Quand tailler ?

Il faut un certain temps pour qu’une plante puisse préparer sa floraison. Il semble assez logique de ne plus tailler des végétaux à partir du moment où la floraison est prête.
Les ébauches de fleurs sont prêtes dans les bourgeons plusieurs mois avant leur éclosion.

Floraison de choisya ternata en forme libre
Floraison de choisya ternata en forme libre - Jacques Ginet

La floraison printanière.

Comme pour les arbustes qui fleurissent en hiver, la floraison est prête longtemps avant l’arrêt de la végétation (automne). (Forsysthia, Spirea nipponica ou arguta, Deutzia, Philadelphus, Vibunum tinus et X Bodnatense, Erica carnea, la liste est longue.)
En réalité, dès que la poussée printanière de rameaux est finie, le processus de préparation de la floraison est en route. Le seul moment où on peut tailler est donc tout de suite après la fleur et avant la fin de croissance des nouveaux rameaux.
Cette règle est valable pour les arbustes qui fleurissent entre novembre et avril. 

Floraison printanière, Deutzia et Forsythia
Floraison printanière, Deutzia et Forsythia - Jacques Ginet

Floraison estivale. 

Contrairement, aux précédents, ces végétaux fleurissent sur les rameaux de l’année. La préparation de la floraison est plus rapide. (Hibiscus syriacus, Vitex agnus-castus, Hypericum, Spirée blumalda.)
Ces végétaux pourront être taillés pendant l’arrêt de végétation, à la fin de l’hiver quand les gros froids sont passés. 

Comment tailler ?

On classe généralement le type de croissance des végétaux en deux principes :
L’acrotonie et la basitonie. 

Forsythia âgé non taillé
Forsythia âgé non taillé - Jacques Ginet

Les arbustes «basitoniques»

Se renouvellent régulièrement depuis la base comme les Forsythia, Spirées, corètes du Japon, etc.
Pour ceux-là il suffit de supprimer près de la base les rameaux trop vigoureux ou trop vieux.
On peut aussi, de temps en temps, rabattre toute la plante assez court, à moins de 50 cm du sol, mais il ne faut pas le faire trop souvent au risque de fatiguer la plante. 

Forsythia taillé en "parachute" au mauvais moment 80% de la masse de fleurs perdues. FDommage
Forsythia taillé en "parachute" au mauvais moment 80% de la masse de fleurs perdues. FDommage - jacques Ginet

Les arbustes «acrotoniques»

Ceux-là se taillent comme un arbre en taille réduite : Hibiscus syriacus, Lagestroemia, Choysia. 

Hibiscus taillé en respectant la charpente et hortensia.
Hibiscus taillé en respectant la charpente et hortensia. - Jacques Ginet

En combinant bonne date d’intervention et bonne méthode, vous pourrez bénéficier d’un effet décoratif maximum. Ce n’est pas compliqué, il suffit d’observer vos arbustes.

On se demande pourquoi tout le monde ne suit pas ces principes ?

Il y a deux causes possibles. 

Economique,

Les entreprises de paysage travaillent souvent sous contrat d’entretien pour les copropriétés et collectivités. La concurrence leur impose de «serrer» au maximum les prix et donc de limiter le nombre d'interventions et le temps de travail.  Mais cela ne justifie pas toujours l’emploi systématique des taille-haie à moteur. 

L'incompétence,

Malheureusement, il existe encore beaucoup de personnel peu ou mal formé. On peu en effet comprendre qu’un apprenti qui voit toute l’année le mauvais exemple aura de la peine à assimiler les bonnes méthodes.
Celles-ci ne sont d’ailleurs pas toujours enseignées dans les centres de formation.

Enfin les amateurs non avertis copient tout simplement le mauvais exemple. 

Mauvaise technique, Mauvais moment pour la taille. 90% de la masse florale perdue, dommage !
Mauvaise technique, Mauvais moment pour la taille. 90% de la masse florale perdue, dommage ! - Jacques Ginet

Rendez-vous le dimanche matin sur France bleu Isère entre 9 et10 heures pour poser vos questions concernant tout le jardin au 04 76 46 45 45.

Mots clés: