Replay du mercredi 22 juillet 2020

Récit d'un voyage à travers le monde à travers l'oeil du photographe Hervé Nègre

- Mis à jour le

Le photographe de reportage Hervé Nègre vient de poser ses valises à Saint Étienne, l'occasion d'exposer cinquante ans de carrière à la Galerie A

L'Happy Hour
L'Happy Hour

Un cliché de famille comme déclencheur

Alors qu'il est enfant, suivant les affectations de son père militaire (ils auront déménagé 34 fois en tout), Hervé Nègre découvre un jour une photo prise en Indochine et qui déclenchera en lui cette passion qui ne le quittera jamais. 

Collection Monténégro
Collection Monténégro - Hervé Nègre

Il attendra son premier salaire pour s'offrir un Solex et un appareil d'occasion, symboles d'une vie passée à parcourir le monde : Thaïlande, Etats-Unis, Maroc, Gabon, Afghanistan, Canada, Islande pour saisir des portraits de vie mais aussi cette lumière qui émane de l'Humanité.

Le portrait comme une rencontre 

S'il a commencé par des portraits de ses professeurs au lycée, c'est en participant à la création d'un hebdomadaire culturel sur Lyon que Hervé Nègre fait aussi ses armes à travers les visages de quelques stars de l'époque : Gilbert Bécaud, Jerry Lee Lewis ou Alain Delon. C'est peu de temps après qu'il s'embarque pour le Pakistan pour suivre pendant des années la communauté des Kalash, première d'une longue série de destinations à travers le monde.

Collection Kalash (Pakistan)
Collection Kalash (Pakistan) - Hervé Nègre

Des visages des hommes à celui de la Nature

S'il s'est intéressé au monde de l'industrie, de la santé et de la musique classique à travers les portraits de quelques grands chefs, Hervé Nègre s'avoue plus contemplatif avec le temps et préfère aujourd'hui se pencher sur la nature qui lui permet de proposer cette exposition à la Galerie A de Saint Étienne (8, rue Robert).

Collection Kenya
Collection Kenya - Hervé Nègre

Avec l'eau pour thème, il saisi des images du Kenya, du Japon mais aussi de Haute-Loire comme clin d'oeil à la région où il vient de poser (enfin) ses valises... avant un prochain voyage.

Des comparses de talents à Saint Étienne

C'est à l'occasion de leur rencontre pour un article paru dans "Le Petit Bulletin" de Saint Étienne que Hervé Nègre croise le chemin de Niko Rodamel, lui-même photographe de son état et qui vient de fonder le Collectif Parallax : quatre artistes constituent une réflexion commune autour de la pratique photographique et où chacun d'entre eux exposent chaque semaine sur réseaux sociaux à partir d'un thème. 

On the Roosevelt Island tramway NYC
On the Roosevelt Island tramway NYC - Niko Rodamel

Une première exposition "New York Wanderings" est attendue pour la rentrée 2020.