L'histoire du jour 2012-2013

Chanoine Kir

Monument au lac Kir de Dijon
Monument au lac Kir de Dijon © Christophe Finot

L'ancien député-maire de Dijon est mort le 25 avril 1968. Aujourd’hui, sa tombe n’est plus entretenue.

En 1891, Chanoine Kir entre au petit séminaire de Plombières-lès-Dijon et est ordonné prêtre en 1901. En 1928, l'évêque de Dijon le nomme directeur des œuvres et groupements d'hommes et des œuvres de presse. Il s'installe alors à Dijon. La Seconde Guerre mondiale permet au chanoine Kir d'exercer des responsabilités publiques. Le 16 juin 1940, alors que le maire de Dijon, Robert Jardillier, a quitté la ville, Félix Kir est nommé membre de la délégation municipale de Dijon. En mai 1945, il est élu maire de Dijon et le reste jusqu'à sa mort, étant réélu en 1947, 1953, 1959 et 1965. Il est conseiller général de Côte-d'Or et député à l'Assemblée nationale de 1945 à 1967. À l'Assemblée nationale il présida également, en tant que doyen d'âge, la première séance de la Ve République.Le chanoine a donné son nom à une recette de vin blanc-cassis, le kir, que la mairie servait à ses invités depuis plusieurs décennies. Une histoire racontée par Pierre Lorriaux de France Bleu Bourgogne