Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Marins implorant Dieu (ex-voto)
Marins implorant Dieu (ex-voto)

1958 : un cardinal bénit un tanker de 20 000 tonnes !

Diffusion du vendredi 30 novembre 2018 Durée : 1min

Le 30 novembre 1958, l’archevêque de Bordeaux, le cardinal Richaud, bénit le pétrolier « Saint Rémi »

Non ce n’est pas une blague, on a construit des navires à Bordeaux, un pétrolier pour cette fois, 20 000 tonnes ce n’est pas rien. Il sortait des cales des Forges et Chantiers de la Gironde, à Lormont et Quai de Brazza. Une cérémonie comme on voudrait en voir plus souvent, avec ou sans cardinal en option. Aujourd’hui on ferait dans le multiconfessionnel, le rabbin et le recteur de la mosquée seraient de la partie. 

Donc, en novembre 1958, devant le préfet Gabriel Delaunay et Jacques Chaban Delmas, la marraine du navire, Mme Louis Gaillochet (en ce temps là les épouses étaient désignées avec le prénom du mari), Mme Louis Gaillochet lâche une bouteille de champagne sur la coque et les ouvriers maillochent les accores qui soutiennent le navire à sec. Le voilà qui glisse dans une légère brume  vers le fleuve où des remorqueurs le conduisent vers la cale d’armement. Dix ans après, les Forges et Chantiers de la Gironde avaient disparus. En 1967, de vigoureuses grèves des ouvriers avaient  marqué l’actualité sociale bordelaise. Une autre époque !