Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Le logo de la Cinq
Le logo de la Cinq

1992, disparition d'une chaîne de télévision

Diffusion du jeudi 12 avril 2018 Durée : 1min

Thank you la 5 !

Est ce qu’on se souvient que ce 12 avril, en 1992, une chaîne de télévision généraliste qui s’appelle la Cinq, cesse d’émettre et qu’un écran noir succède à des visages familiers. On se souvient encore moins des conditions de création de cette chaîne généraliste que François Mitterrand alors Président de la république livre en 1985, émetteur en main au sommet de la Tour Eiffel, au milliardaire Berlusconi, qui n’est pas encore l’homme politique italien qu’il va devenir. Berlusconi est étrangement associé à Jérôme Seydoux. On a oublié aussi la débauche de stars et de paillettes, la diffusion des films dès 20h30, ce qui ne se faisait pas jusqu’alors et l’arrivée massive de séries américaines. 

Le paysage d’aujourd’hui, au fond, doit beaucoup à cette sorte de révolution des écrans menée à coup de contrats mirifiques par Berlusconi, dont les hommes sont un temps les princes des dîners en ville. Suivra la déconfiture, car entre temps la droite privatise TF1 et il n’y a pas la place pour tout le monde dans les budgets de la publicité : succédant au magnat italien, Robert Hersant, alors le propriétaire du Figaro, mesure le cadeau empoisonné et vend la patate chaude à M. Lagardère; le groupe Hachette, pourtant bien intentionné, y laissera des plumes et la Cinq  disparaîtra. Le chiffre Cinq appartient aujourd’hui à une belle chaîne du service public. Il ne faut donc jurer de rien !