Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Un véritable drame se déroule à Villenave D'Ornon
Un véritable drame se déroule à Villenave D'Ornon - © France Bleu Gironde

A villenave d'ornon, l'incendie se déclenche au moment de la coupure d'eau !

Diffusion du mercredi 2 mai 2018 Durée : 2min

Le 2 mai 1958, on fait des travaux d’adduction d’eau à Villenave d’Ornon et le quartier du Pont-de-la Maye est privé d’eau courante.

Les époux Chagnaud l’ignorent. Ce 2 mai, ils sont occupés à plumer 300 poulets qu’ils viennent de tuer. Livraison aux Capucins le lendemain matin samedi 3 mai. C’est l’usage, un réchaud à gaz est allumé sur lequel on fait brûler le duvet des volailles plumées, on dit qu’on les flambe. Tout le monde, à la campagne,  a connu et senti l’odeur de cette opération . Tout d’un coup, une flamme jaillit du réchaud à gaz, sans doute des duvets accumulés. Mme Chagnaud se précipite sur le robinet d’eau pour éteindre le feu qui menace vite. Hélas, pas d’eau !  La chaleur et les flammes léchant le bois des cabanes, le feu s’étend et dévore vite tous les poulaillers. On a appelé les pompiers. Onze hommes et un adjudant chef, un sergent. Pas d’eau à proximité, ils doivent dérouler 600 mètres de tuyaux…Trop tard. Lorsque les flammes s’éteignent on compte les poulets carbonisés : 2000 et tous les poulaillers, les couveuses, le matériel inutilisable…Préjudice estimé à 3 millions de francs…La famille Chagnaud est ruinée. Ils ont sauvé 200 poulets, rassemblés par les enfants du quartier venu les secourir. Comment repartir avec presque rien ? M. Chagnaud, blessé, a les larmes aux yeux. Un conseiller municipal de Villenave d’Ornon tente de le réconforter et de lui redonner du courage.