Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55

1min

Aristide de Souza Mendes

le vendredi 16 octobre 2015
Podcasts : iTunes RSS
Aristide de Sousa Mendes
Aristide de Sousa Mendes © Radio France

Aristide de Souza Mendes, consul du Portugal à Bordeaux est connu pour avoir, en 1940, délivré des visas à toutes personnes réfugiées et désirant se rendre au Portugal depuis Bordeaux pour échapper à l’occupation de la France par l’Allemagne nazie.

Le 16 octobre 1949, un certain Aristide de Souza Mendes, consul en retraite, épouse à Lisbonne une bordelaise, Andrée Cibial. Il l’avait rencontrée en 1939 alors qu’il était consul du Portugal à Bordeaux. Une enfant, Marie-Rose, était née en 1940 de cette liaison, qui est enfin reconnue par le mariage. Aristide de Souza Mendes est connu pour avoir, en 1940, délivré des visas en nombre incalculable, au vrai sens du terme incalculable, des visas à toutes personnes réfugiées et désirant se rendre au Portugal depuis Bordeaux pour échapper à l’occupation de la France par l’Allemagne nazie et à sa politique antisémite notamment. De Souza a même conduit une ultime colonne de réfugiés à la frontière espagnole en juillet 40 après avoir continué à signer des visas à Bayonne et sur la route, écrivant à la plume sur tous les bouts de papier dont il pouvait disposer. Sanctionné par le régime du dictateur Salazar, Aristide de Souza Mendes est mort à l’hôpital des pères franciscains de Lisbonne, accompagné par sa seconde épouse bordelaise, le 3 avril 1954. Gloire à ce courageux homme libre !