Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Le port de Bègles
Le port de Bègles - mairie de Begles

Bègles, ville portuaire, cela peut étonner, mais le port de Bègles existe bel et bien, au sud de celui de Bordeaux.

Diffusion du mardi 26 septembre 2017 Durée : 2min

Bègles, ville portuaire, cela peut étonner, mais le port de Bègles existe bel et bien, à l’ombre sud de celui de Bordeaux, mais surtout à l’ombre de l’usine de retraitement des déchets de la Métropole.

Cet emplacement fait que le port de Bègles est peu connu parce que caché. Dommage. Il est connu cependant des touristes du fleuve qui naviguent sur le canal latéral et le canal du midi via Castets en Dorthe. Que leurs embarcations, yacht ou pénichettes, viennent de méditerranée ou s’y rendent, ils font escale à Bègles et s’y ravitaillent en eau et carburant. Mais le Port de Bègles est aussi un lieu de vie permanente. On peut y croiser une architecte et sa péniche maison atelier ; on y rencontre un loup de mer qui rêve de ramener sa goelette en bois, exilée en Turquie. Gitent aussi au port de Bègles, dit Port Garonne, entre estey de Franc et estey de Tartifume, les pêcheurs au carrelet. Cabanes sur pilotis, amoureusement équipées, un peu comme des palombières en forêt, ces lieux de réunions entre amateurs abritent la pêche aux crevettes, aux mules, à l’alose selon les saisons. On regarde le flux, les marées peuvent avoir cinq mètres d’amplitude ici, on observe l’inversion du flot, l’océan dominer le fleuve de loin, les vieux bois passer, la couleur de l’eau se foncer ou miroiter au soleil. On devine la fonte des neiges aux Pyrénées ou les grosses pluies en amont. On rêve