Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Des souris et du sucre avec Michel Cardoze
Des souris et du sucre avec Michel Cardoze

Comment des souris ont-elles finies dans le sucre ? Réponse de Michel Cardoze

Diffusion du mercredi 8 novembre 2017 Durée : 2min

J’adore les histoires de souris. Dans les archives de Sud-Ouest je découvre 4000 tonnes de sucre confiées par Beghin-Say à des Entrepôts gérés par la Chambre de Commerce cours du Médoc.

Nous sommes en 1978 et Beghin-Say constate que ses stocks sont dévastés par l’amour frénétique des souris. Il s’en suit neuf années de procédure entre Tribunal de commerce et cour d’Appel. La justice s’amuse parfois. Aux audiences, les avocats des parties, Sucres Beghin, Chambre de Commerce, Dératiseur mis en cause, font le compte de la natalité galopante des souris. Un couple copulant pour la première fois peut compter en neuf mois 24 000 descendants, comment peut-on laisser faire, s’écrie Maître du Grand Rut, avocat des sucres Beghin ! D’autres ont dû plaider la difficulté de résister à une telle activité sexuelle des rongeurs entre les ballots de sucre. On débat de la hauteur des empilements, peu favorables à l’action des raticides. Un expert révèle que les souris s’auto-immunisent contre les produits en usage. Bref, l’affaire régale les journalistes du quotidien : « Les souris amoureuses font des ravages « … »les souris déboutées, le sucre en appel »… »les souris nichaient dans le sucre », et d’expliquer : les nids d’amour se multiplient dans les emballages de paille de blé qui entourent les pains de sucre… On a échappé au titre en français du roman de Steinbeck « Des souris et des hommes ». Rien à voir avec les batailles de chien autour du sucre dévasté cours du médoc, mais c’est un beau roman à lire ou relire vite !