Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Les quais de Bordeaux sont animés tous les jours
Les quais de Bordeaux sont animés tous les jours - © Bordeaux-Tourisme.com Vincent Bengold

Depuis octobre 2008, l'ouverture dominicale du quai des marques à Bordeaux a changé la vie des quais.

Diffusion du jeudi 4 octobre 2018 Durée : 2min

Le Quai des Marques va pouvoir ouvrir le dimanche. On l’annonce il y a dix ans, en octobre 2008.

Une étape dans la gestation de ces Hangars du Port de Bordeaux devenus parkings en étage et boutiques et resto avec vue sur le fleuve au rez de chaussée. Aujourd’hui lieu de vie et de ballade, voire université avec une école de commerce dont les étudiants s’ébrouent en bord de Garonne, ces hangars témoignent que le passé a parfois du mal à se réincarner. Car ces hangars, du 15 au 19 témoignent de l’ambition d’un grand Port de commerce qui n’est plus. Les treize premiers ont été rasés et le territoire a été livré au végétal, au sport et à la détente promenée sagement. A partir du hangar 15 tout a été tenté depuis 2004. Truffaut et Castorama ont essuyé les plâtres devenus des échecs, puis d’autres concepts ont été mis en œuvre pour parvenir au Quai des Marques actuel, desservi par le tramway cadencé et véritable plage sans sable de la ville, avec parasols, fauteuils profonds parfois et sieste pour les oisifs. Cette ville a besoin de sieste : Stendhal l’observait en 1838 déjà. Il constatait que les négociants disparaissaient après 3 h de l’après midi. Aujourd’hui, plus de trafic marchand sur le port mais sieste ou « after » pour discuter bizness. Et toujours le fleuve, qui en verra d’autres !