Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

France Bleu partenaire de la transat Jacques vabre
France Bleu partenaire de la transat Jacques vabre - Radio France

Des histoires de marins entre Bordeaux et les horizons lointains à l'occasion de la Transat Jacques Vabre

Diffusion du vendredi 3 novembre 2017 Durée : 1min

A l'occasion de la transat Jacques Vabre, Michel Cardoze, on évoque le passé maritime de Bordeaux.

On ne transporte plus le café par bateau depuis le Brésil ou l’Amérique centrale ; des porte-conteneurs disgracieux mais efficaces et économiques convoient indifféremment n’importe quel produit, dont le café. Une des routes du café est célébrée, fêtée, congratulée par des marins qui compétitionnent sous la bannière de la « Transat Jacques Vabre ». Le Havre-Salvador de Bahia, telle est le départ et l’arrivée de cette randonnée pas comme les autres. Au fond, les courses maritimes transatlantiques, ne nourrissent pas seulement l’industrie des bateaux de croisière, de plaisance, des voiliers de tous formats que l’on peut voir à l’ancre dans tous nos ports –et la Gironde est bien dotée en anneaux ou corps morts pour amarrer la coque qui fera des ronds dans le Bassin-. Ces courses sont aussi de formidables machines à rêver. N’importe quel petit bordelais, qui observait paquebots et cargos, sur les quais aujourd’hui devenus promenades et verdure, n’importe quel petit garçon de ces générations jusque dans les années soixante du XX° siècle, s’est demandé un jour s’il n’embarquerait pas pour Dakar, Salvador, Valparaiso. Et c’est toute l’histoire coloniale que ces courses racontent en creux. Sénégal égale arachide-Guinée égale banane-Gabon égale bois, martelait à nos oreilles de collégiens l’excellent professeur d’Histoire que la géographie ennuyait un peu…Il ajoutait chocolat et café et la cloche sonnait…Le professeur d’Histoire mettait alors son chapeau et rejoignait son copain, le prof d’Espagnol !