Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Des épis de Maïs
Des épis de Maïs

Des OGM dans le maïs !

Diffusion du mercredi 20 juin 2018 Durée : 1min

20 juin de l’an 2000, on apprend qu’un contrôle de routine a révélé la présence d’OGM dans un lot de maïs à Bassens

4800 ha de cette grande culture sont concernés, surtout dans le sud-ouest. On polémique sur la dose, autour de 1% de trace d’OGM. Les maïs concernés sont des plants nés de semences fournies par un nouveau semencier sur le marché, il est américain. On parle de maïs OGM déguisé. Mais le semencier se demande pourquoi il est le seul à faire l’objet de contrôle. Il est en train de progresser sur le marché français et çà ne plaît pas à ses concurrents. Bon, querelle de semenciers. Tous d’honnêtes gens, on n’en doute pas. C’est à l’époque, il y a presque 20 ans, une occasion de plus de soulever la question et d’activer l’opposition farouche de plusieurs départements et régions aux cultures génétiquement modifiées. 

Gers, Landes, Poitou-Charentes sont peu à peu suivis par d’autres. On projette un référendum d’initiative populaire dans le Gers. Le débat public s’enflamme. Des faucheurs volontaires sont à l’œuvre. Les tribunaux s’en mêlent. Finalement, l’opposition aux OGM triomphera. Les semences génétiquement modifiées sont interdites en France. Les producteurs de canards, de volailles ou de bovins nobles peuvent certifier que leurs viandes sont sans OGM. Toutes les viandes en rayon ne peuvent pas en dire autant, qui viennent parfois d’Amérique du Nord ou du sud. A bon goûteur salut ! Lecteurs des étiquettes, unissez vous !