Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Les installations portuaires de Bassens
Les installations portuaires de Bassens - © Radio France - Radiofrance

En janvier 1951, le port de Bordeaux et celui de Marseille sont en concurrence !

Diffusion du lundi 8 janvier 2018 Durée : 1min

Malgré jardins et promenades sur les quais de la Ville, le Port existe, plaisancier et croisiériste, marchandise rive droite à Bassens, sans parler du Verdon.

La région Nouvelle Aquitaine et le maire de Bordeaux viennent de critiquer sa gestion et souhaiter sa transformation en port régional groupé avec La Rochelle et Bayonne. Mais la déconfiture du Port de Bordeaux ne date pas d’hier. En janvier 1951, le ministre de la Marine, déjà maire de Marseille, Gaston Deferre, visitait le port de Bordeaux avec honneurs militaires et flon flon. Le Président du Port et de la Chambre de Commerce, l’industriel de la métallurgie M. Desse, se plaignait que Marseille concurrence Bordeaux en matière de produits pétroliers et demandait que le Massilia et le Pasteur, deux paquebots devenus transports de troupe à destination de l’Indochine, reviennent à leur attache d’origine, Bordeaux, et affectés aux lignes d’Amérique du sud…Le ministre Gaston Defferre sortait de sa poche un peu de pommade politicienne avec cette phrase : « Bordeaux est un des ports qui permettent à l’Europe et à la France de sauvegarder la liberté »… Plus d’un demi siècle après, on entend encore le bruit du vent : Parole, parole, parole…