Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

L'aquaculture est bien présente dans le nord médoc
L'aquaculture est bien présente dans le nord médoc - www.jmbertet-aquaculture.fr

Fin des années 80 on parle du développement de l’aquaculture en nord-médoc ! Quid aujourd'hui ?

Diffusion du mardi 28 août 2018 Durée : 2min

28 août 1989, voilà presque trente ans, on annonçait à grands coups de trompette marine le développement de l’aquaculture en nord-médoc.

Il s’agissait de produire des tonnes de crevettes. Deux associés se lançaient sur 50 hectares, dont 30 en eau. Quelques années auparavant, en 1985, d’autres entrepreneurs avaient créé « Aquamédoc ». Entre Saint-Vivien et Jau-Dignac-Loirac, les projets se multipliaient. Trente ans après, voilà des idées qui n’ont pas échoué, des projets qui ne se sont pas perdus dans le marais des promesses, subventionnées à perte ! Au Verdon, l’entreprise de JMBerthet produit des huitres et des gambas sur 18 ha de marais. Une autre ferme, celle de Bertrand Iung produit crevettes grises et gambas à Saint-Vivien, sur 17 ha de marais salés. Production extensive partout, on aime l’eau à bonne température, le plancton nourrit les crevettes, pas de farines, pas d’intrants artificiels. On l’accompagne de salicorne, un légume marin, pas une algue,  qui doit son nom au sel et à son aspect cornu.  Encore un mot, la gambas ou crevette impériale nous vient de l’océan indien et du Pacifique, sa culture a été mise au point par les japonais. Le nord médoc a anticipé le réchauffement climatique et la possible montée des eaux de l’Atlantique. Les routes improbables qui y mènent depuis l’empire romain n’y sont cependant pour rien !