Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Pourquoi pas une place Michel Suffran à Bordeaux
Pourquoi pas une place Michel Suffran à Bordeaux - France 3 Régions

Il existe à Bordeaux une place qui n'a pas de nom ! Où est-elle ? réponse avec Michel Cardoze.

Diffusion du mercredi 29 août 2018 Durée : 2min

C'est assez rare pour être raconté : à Bordeaux, une place n'a pas de nom ! Michel Cardoze souhaite faire une proposition.

Une place sans nom, çà existe à Bordeaux. La place s’est formée toute seule à la confluence des rues Lagrange, LeChapelier, Laseppe, Ventrasson, à deux encablures du Lycée Montesquieu, du Jardin Public, un quartier d’échoppes bordelaises cossues.  Lui donner un nom ? pourquoi pas ? L’idée est née cet été lorsqu’on a appris le décès de Michel Suffran, l’écrivain bordelais modeste et multiple qui habitait ce quartier, attentif aux batailles du patrimoine et du souvenir. Michel Suffran avait par exemple soulevé des montagnes pour tenter de sauver le « Petit Mousse » du naufrage : la vieille embarcation avait promené sur les eaux du Jardin Public des générations de gamins depuis l’enfance de François Mauriac au moins. Michel Suffran ne se décourageait pas. Il aimait tout autant la ville de Bordeaux que le gros village de Mézin d’où sa famille était originaire en Lot-et-Garonne. Il avait écrit des pages superbes sur ses promenades en mézinais, où glisse la Gélise et le souvenir d’Armand Fallières. Alors, entre deux lampées d’armagnac est venue l’idée à la Libraire de la Petite Machine, une active Maison de la Presse, filiale de la Machine à Lire, de demander à la Mairie de Bordeaux de baptiser cette place sans nom de celui de Michel Suffran.  Réponse positive attendue dans les meilleurs délais, SVP.