Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

En juillet 1981, l'affaire était à la une du journal de 20h00
En juillet 1981, l'affaire était à la une du journal de 20h00 - © capture d'écran youtube

Il y a 36 ans, l'enlevement de l'industriel Michel Maury-Laribière fait la une de l'actualité

Diffusion du vendredi 14 septembre 2018 Durée : 1min

L'industriel Michel Maury-Laribière a été enlevé : nous sommes en septembre 1982 !

14 septembre 1982, l’actualité régionale est dominée par le procès des truands qui avaient enlevé deux ans plus tôt, en 1980, Michel Maury-Laribière, industriel à Confolens ( tuileries et briqueteries, devenues aujourd’hui Terreal) et vice président du patronat français. Ce sont les policiers bordelais qui enquêtèrent et mirent fin à cet enlèvement et arrêtèrent d’abord la complice du truand Jacques Hyver.  Hyver en cavale, tuera un gérant de boite de nuit tout en continuant à réclamer une rançon à la famille Maury-Laribière. Hyver sera arrêté et jugé avec sa complice. On n’enlève plus aujourd’hui, apparemment. D’autres grands patrons furent victimes de cette sorte de banditisme, dont le baron Empain. Michel Maury-Laribière fut un patron très en vue, organisateur en 1982 d’Etats généraux de l’entreprise, avec 20 000 participants. Il rêvait d’organiser une guerre de tranchées des chefs d’entreprise face au gouvernement socialiste d’alors. Lors de son enlèvement, les ouvriers de son entreprise charentaise avaient proposé de se cotiser pour payer la rançon.  La lutte des classes n’était déjà plus ce qu’elle avait été !! Vous pouvez regarder un extrait du journal de 20h00 du 10 juillet 1981 qui évoque l'affaire !