Vicente et son père.

L'alerte enlèvement déclenchée pour retrouver Vicente, 5 ans et demi, enlevé à Clermont-Ferrand par son père

Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

2min

Vous pensez connaitre l'Utopia ? Michel Cardoze vous en raconte un peu plus encore...

Par le mercredi 21 septembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Michel Cardoze
Michel Cardoze

Il vous arrive évidemment d’aller au cinéma UTOPIA, place Camille Jullian à Bordeaux. C’est un endroit chaleureux dont la décoration joue avec l’histoire des bâtiments.

Il s’agit de l’ancienne église Saint-Siméon. Vieille paroisse bordelaise, connue au 16° siècle sous le patronage de Saint-Barthélémy. Voisine de Saint-Pierre et de Saint-Projet, l’architecture de cette église Saint-Siméon a offert aux spécialistes un bel exemple de transition entre gothique et style italien à la mode au début du 16° siècle en Guyenne. On connaît un maître maçon qui a travaillé au monument, Guillaume Médion. Il a aussi oeuvré à la chapelle de l’Annonciade et pour les religieux de Sainte Croix. Le regard curieux des cinéphiles déchiffre avant ou après le film les exercices de style de Guillaume Médion, entre réminiscences gothiques et citations de la Renaissance italienne. Avant d’être cinéma branché l’Utopia, fut donc église mais pas que. Ma génération a connu un garage automobile à la place des tables de bistrot et des salades d’avant cinoche. Après la Révolution de 89, l’église désaffectée fut Salpétrière puis Gymnase et enfin Ecole des mousses et novices de la Marine fondée par les Frères Laporte, anciens officiers de la dîte Marine. Avant le garage, il y eût même entre ces murs une usine de conserves ! Bon film à vous ! Vous pouvez consulter le programme de l'Utopia ici.