Replay du lundi 23 novembre 2015

Michel Cardoze raconte l'histoire de Camille Tissot, inventeur de la T.S.F.

Le Club Radio-TSF du bassin d’Arcachon me signale que l’inventeur français de la TSF ou télégraphie sans fil est mort et enterré à Arcachon.

Le Club Radio-TSF du bassin d’Arcachon me signale que l’inventeur français de la TSF ou télégraphie sans fil est mort et enterré à Arcachon. Vous savez qu’autrefois, on n’écoutait pas la radio, mais on écoutait « le poste » ou l’on écoutait « la TSF », d’où l’intérêt qu’on peut avoir ici pour ce Camille Tissot, né à Brest en 1868 et mort à Arcachon en 1917. Famille protestante, père officier de marine, officier de marine lui-même. Marié par amour à une catholique, il s’affiche socialiste et athée. « Salut et Fraternité », ainsi salue-t-il les invités à son mariage, en 1894, par exemple Albert Turpain , Professeur de physique à la faculté de Poitiers, qui travaille sur la Télégraphie Sans Fil et qui s’engage dans la création de coopératives. Autre invité, Marcel Cachin (alors parlementaire socialiste et futur fondateur du parti communiste en 1920). C’est le 3 août 1898 en présence du ministre de la Marine que Tissot établit la première liaison radio sans fil, sur 1800 mètres, puis la même année entre Ouessant et le phare de Trézien. Mais la lutte sera chaude et judiciaire entre Marconi et les inventeurs français de la TSF. Tissot, atteint de tuberculose était venu se soigner sur le bassin d’Arcachon. Il y est enterré.

A l'occasion d'un séjour à Paris, venez visiter le musée de radio France. Découvrez aussi la radio au temps de la TSF.

Mots clés: