Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 7h55

Vous passez sur le cours du chapeau rouge, écoutez d'où vient ce nom

L'histoire du cours du Chapeau Rouge à Bordeaux

Pourquoi le cours du Chapeau-Rouge ? d’où sort cette appellation ?

Vous passez sur le cours du chapeau rouge, écoutez d'où vient ce nom

Aujourd’hui nous avons sous les yeux le Grand Théâtre et les Hôtels particuliers qui lui font face ou le prolongent. Mais bien avant ces œuvres monumentales d’architectes vedettes au 18° siècle, cette limite nord de la Ville, s’appelait les Fossés du Chapeau Rouge parce qu’ils abritaient une auberge dont l’enseigne était un chapeau de cardinal, un chapeau rouge. Les maraichers venus du Médoc et les garnisons du Château-Trompette trinquaient et chopinaient joyeusement à l’Auberge du Chapeau Rouge. Le duc de Richelieu, gouverneur de Guyenne et les architectes Victor Louis et Laclotte ont effacé cette époque à coup d’immeubles prestigieux. Ainsi l’Hôtel Bonaffé –une famille de négociants-, face au Grand Théâtre, construit par Laclotte. Laclotte, jaloux et rival de Louis, qui construisait le Grand Théâtre, se débrouilla pour que l’Hôtel Bonaffé fût plus haut que le Théâtre. On peut vérifier sur place, l’Hôtel Bonaffé est cet immeuble imposant qui fait l’angle de la rue Ste Catherine et du Cours du Chapeau Rouge. Victor Louis répliqua sur les terrains qui prolongeaient le Théâtre vers les quais : il y construisit des hôtels particuliers, dont celui de la famille Saige. L’auberge à soldats et paysans du 16° siècle est encore loin aujourd’hui !!

Partager sur :