Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 7h55

Château Tauzin : Silence on tourne !

Un trou dans le mur (Affiche)

Michel Cardoze retrace l'histoire du château Tauzin.

Château Tauzin : Silence on tourne !

Je vous ai promis hier de raconter le château Tauzin. A la couture du Bordeaux hospitalier –Charles Perrens est au bout de la rue-, du Pessac viticole –Haut Brion et Carmes de Haut-Brion vendangent tout à côté, et de Talence, un vaste Parc exista avant les automobiles et l’immobilier sans vergogne. Là, au début du XX° siècle, l’architecte Hector Loubatié dessine une bâtisse imposante, ce sera le Château Tauzin, aujourd’hui Maison de Quartier, seul vestige de l’histoire de ce Parc. Le château Tauzin est construit pour un industriel local, spécialisé dans les armes et les munitions. Le château est vendu en 1910 à la famille Lange qui le cède en 1945 à Emile Couzinet.

Ce dernier, ancien projectionniste, ancien directeur du casino de Royan, crée dans les dépendances du château Tauzin, où il habite, les fameux Studios de la Cote d’Argent, d’où sortiront tant de chefs d’œuvre immortels de la cinématographie, comme "Un trou dans le mur", "Le Congrès des Belle-mères", le "Club des fadas" ou "Trois vieilles filles en folie", sans oublier "Mon curé champion du monde". N’empêche, çà marchait, avant l’invention de la télé ! Le Parc du château Tauzin, lui, a été mangé par des constructions immobilières et le flot automobile.

Partager sur :