Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

2min

Michel Cardoze raconte la rue Cabirol à Bordeaux

Par le mardi 8 novembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Pourquoi y a-t-il une rue Cabirol à Bordeaux
Pourquoi y a-t-il une rue Cabirol à Bordeaux

Une petite rue Cabirol longe la faculté de Droit, place Pey Berland. Mais qui est Cabirol ?

Un sculpteur, Barthélémy Cabirol, né en 1738 et mort en 1786, à Bordeaux où il a enseigné à l’école de peinture et sculpture. Il est l’auteur des motifs de pierre ornant l’Hôtel de Ville, alors archevêché, dit Palais Rohan. Il est aussi l’auteur de la chaire de l’église Saint Rémy, aujourd’hui désaffectée. La chaire fut installée dans la cathédrale Saint André. Avant de porter le nom de ce sculpteur Cabirol, la rue s’est appelée rue du Peugue, comme la rivière qui passait par là, ainsi que rue Caguemule, un mot facile à comprendre. Dans cette rue, un hôtel particulier discret, fut la propriété de Madame Chaumette, la compagne du maire de Bordeaux Adrien Marquet, en exercice de 1925 à 1944 et qui fut condamné après la Libération. En juin 1940, le gouvernement étant replié à Bordeaux devant l’avancée allemande, le salon de Madame Chaumette, rue Cabirol, vit se constituer entre ses fauteuils, le premier gouvernement collaborationniste de Pétain. Marquet, le maire de Bordeaux en fut le maître d’hôtel et le ministre de l’Intérieur. Pour en savoir plus sur les maires de Bordeaux, suivez ce lien.