Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

2min

La revue de presse du 11 novembre 1918 avec Michle Cardoze !

Par le vendredi 11 novembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Nobreuses illustrations à découvrir sur aquitaineonline.com
Nobreuses illustrations à découvrir sur aquitaineonline.com

11 novembre 1918 : que disait la presse bordelaise ce lundi là ?

La « Une » de la Petite Gironde, le journal quotidien de l’époque, accorde une seule colonne aux préparatifs annoncés de l’Armistice et deux à l’abdication de l’empereur d’Allemagne Guillaume II . Le gros titre annonce : Guillaume se réfugie en Hollande. Idem pour le roi de Wurtemberg en sous-titre, dont La Petite Gironde annonce l’abdication sur les mêmes deux colonnes titres. Deux autres colonnes en Une pour les Britanniques encerclant Mons. On mesure ainsi que ce qui apparaîtra comme la fin d’une guerre de quatre ans, ce fameux 11 novembre 1918 est surtout le délitement d’une Allemagne impériale confrontée à des bouleversements sociaux et politiques davantage qu’à une infériorité militaire. La Petite Gironde évoque d’ailleurs la « république bavaroise qui veut la république allemande ». A l’est, les russes avaient déjà quitté la guerre contre l’Allemagne depuis plusieurs mois. Et en Allemagne, des Conseils ouvriers brandissent le drapeau rouge des bolchévicks russess. Mais chut ! Le lendemain, mardi 12 novembre, la même Petite Gironde barre sa Une : « L’Allemagne a signé l’Armistice-les hostilités ont cessé « . On parle d’ »Heures de Joie » et de « Journée historique au Parlement ». Voilà une Une qui passe à côté de l’Histoire, la suite le montrera ! Vous trouverez quelques "unes" de la peite gironde sur les sites aquitaineonline.com et également sur ce site.