Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55

1min

Michel Cardoze raconte le procès de Marie Besnard à Bordeaux

Par le lundi 12 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Marie Besnard aux assises de la Gironde en 1961
Marie Besnard aux assises de la Gironde en 1961

12 décembre 1961 : la cour d’Assises de la Gironde acquitte Marie Besnard, celle qu’on avait appelée pourtant « l’empoisonneuse de Loudun », mais aussi « la bonne dame de Loudun », toutes voilettes de veuve dehors.

Enigme judiciaire, feuilleton au long cours, l’affaire Marie Besnard a occupé l’opinion publique de 1949 à 1961, plus de dix années de procès en exhumation, d’expertises en analyses, de prélèvements en recherche sur la présence d’arsenic dans les cheveux des chers défunts de la veuve…Marie Besnard a été accusée d’avoir empoisonné au moins douze personnes…L’affaire est nourrie certes par des décès considérées comme suspects, mais aussi par des rumeurs. Ce qui n’arrange pas les affaires de la Veuve Besnard, c’est sa fortune, accumulée par héritage des défunts. Elle est aussi propriétaire d’une fabrique de cordes. Enfin, elle a connu de trop près un ancien prisonnier allemand, que les époux Besnard avaient employé comme domestique. L’affaire a assuré la notoriété de plusieurs avocats. Au cinéma Alice Sapritch, puis Muriel Robin ont revêtu les voiles suspects de la vraie fausse vraie, mais acquittée, empoisonneuse de Loudun !! Si cette affaire vous passionne, vous pouvez écouter l'émission Affaires Sensibles de Fabrice Drouelle.