Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Michel Cardoze raconte Giuseppe Balsamo dit Cagliostro

Par le mardi 13 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Giuseppe Balsamo dit Cagliostro
Giuseppe Balsamo dit Cagliostro

Il ne suffit pas de lire Alexandre Dumas et son Joseph Balsamo pour tout savoir sur ce personnage, aventurier italien du 18° siècle, autrement appelé Cagliostro…

Le fameux guérisseur devin et visionnaire est venu à Bordeaux. Il a séjourné sur les « Grandes Allées », l’actuel Cours Georges Clémenceau, à l’Hôtel du marquis de Canolle. Il était accompagné de sa femme, Lorenza Feliciani. Cagliostro est arrivé à Bordeaux le 8 novembre 1783, il en est parti un an plus tard, en octobre 1784. Entre temps, il reçut des cohortes de malades en consultation. Les médecins de la ville dénoncèrent son trafic avec un apothicaire. Cagliostro ordonnait aux malades d’utiliser un onguent qu’ils achetaient 25 livres « alors qu’il n’y entrait que 12 à 15 sous de déboursis » selon ses adversaires. Cagliostro naturellement partageaient les fruits de l’arnaque. Ces méthodes n’empêchaient pas Cagliostro d’avoir les meilleures relations avec les puissants de l’époque, comte de Fumel, comte du Hamel et autres grands parlementaires de l’ancien régime, propriétaires de vignobles. Son principal protecteur était un jurat, demeurant place Dauphine, le chevalier de Rolland. En savoir un peu plus, en consultant ces différentes pages.