Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

1min

La rue Judaïque trouve son nom il y a plus de 700 ans !

Par le mercredi 14 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
La rue Judaique va du centre ville au boulevard Wilson
La rue Judaique va du centre ville au boulevard Wilson

Deux millésimes funestes au moins racontent les origines de la rue Judaïque et l’histoire de son nom : 1306 et 1316.

Philippe le Bel, dit le roi de fer aussi, expulse les juifs du royaume de France en 1306- Dix ans après c’est Edouard III roi d’Angleterre qui les chasse à nouveau de Guyenne, le 15 novembre 1316. En 1306 avec Philippe le Bel ce sont des rafles, opérées le 22 juillet. Une chronique rimée raconte : « L’an 1306 furent les juifs pris à pan, à une jornée, mainte grant prison en fut pleine ». Une autre chronique raconte que les juifs de Bordeaux se tenant prés d’un prieuré Saint Martin, le long de la Devèze, l’élévation qui dominait alors les terrains marécageux, reçut le nom de Mont Judaïque. D’ailleurs les juifs de Bordeaux entretenaient là leur cimetière et payaient pour cela une redevance de 4 kg de poivre à l’archevêque de Bordeaux. En 1316, lorsqu’Edouard III expulsa à son tour les juifs, il accorda divers avantages au prieuré et donc à l’archevêque, seigneur du lieu, qui, je cite « n’avait pas éprouvé un mince dommage de l’expulsion des juifs ». Vous pouvez en savoir plus en consultant ce document de la ville de Bordeaux sur les cimetières israélites.