Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

1min

Michel Cardoze raconte comment Andernos est devenue Andernos-Les-Bains

Par le jeudi 15 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Andernos est Andernos-Les-bains depuis 1897
Andernos est Andernos-Les-bains depuis 1897 © Radio France - France Bleu

Andernos n’a pas toujours été Andernos-les-bains. C’est un décret du 13 avril 1897 qui annonce : « la commune d’Andernos, canton d’Audenge, arrondissement de Bordeaux, portera à l’avenir le nom d’Andernos-les-bains ». Signé Félix Faure, Président de la République.

C’est la voie ferrée Facture-Arès qui a décidé du destin balnéaire d’Andernos. En 1884 en effet, un changement de train à Facture après un départ tôt de Bordeaux permet de rallier Andernos en milieu de matinée. Dés lors, les familles bordelaises se dirigent vers la plage, panier de pique-nique en main, canotier sur la tête, longues robes noires pour les femmes. Les « trains de plaisir » sont remplis d’une petite bourgeoisie bordelaise, commerçants, artisans. Ils n’ont pas les moyens encore de faire construire une résidence secondaire et de l’entretenir. Des guinguettes les accueillent avec cet écriteau « On reçoit avec les paniers ». Le coup de blanc est servi sur place, limonade pour les enfants qui attendent la marée pour se baigner sans danger. A la naissance de la III° république, Gambetta avait souhaité l’apparition de « couches nouvelles » entre grands bourgeois et ouvriers. C’est donc une statue de Gambetta qui dominera la « place-terrasse » créée en 1906 par la municipalité d’Andernos. Les couches sociales nouvelles, face à Arcachon et au Mouleau ont leur station balnéaire.Et maintenant, rendez-vous à Andernos-Les-Bains en cliquant.