Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

1min

Michel Cardoze raconte Clément janquin, chanoine de Saint-Emilion

Par le vendredi 16 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Clément janequin, compositeur français (1480 / 1560)
Clément janequin, compositeur français (1480 / 1560) © Radio France - France Musique

Est-ce qu’à Saint-Emilion on se souvient que Clément Jannequin fut chanoine de la paroisse en 1525 ?

Est-ce qu’à Saint-Emilion on se souvient que Clément Jannequin fut chanoine de la paroisse en 1525, ou qu’à Saint-Michel-de-Rieufret le même Jannequin fut curé « procureur des âmes » et qu’en 1530 il fut curé de Saint Jean de Mézos et doyen de Garosse ? Ce compositeur du 16° siècle vécut un bon quart de siècle dans le bordelais, dans l’entourage protecteur des humanistes Lancelot du Fau, vicaire général, puis de l’archevêque Jean de Foix. Plus tard, en 1530, lorsque la cour séjourne à Bordeaux, il se proclame « chantre du roi » et compose « « Chantons, sonnez trompettes ». François premier, libéré de sa captivité à Madrid contre une énorme rançon, est alors accueilli à Bordeaux par sa mère Louise de Savoie. On imagine les réjouissances, les banquets, les danses et la musique. Clément Jannequin est connu de tous les élèves ou étudiants en Histoire de la Musique : on en fait le créateur prolixe de la chanson profane, celle qui oublie le latin et la religion; il compose en effet la Bataille, le Chant des Oiseaux, le Rossignol, la Chasse, la Jalousie et même le Caquet des femmes. Il est aussi un maître de la chanson leste, un virtuose. L’époque, entre Rabelais , Erasme et Ronsard, s’y prête. Erasme conclut ainsi son Eloge de la Folie : Applaudissez et allez boire ! Pour en savoir plus, consultez la page de Clément Janequin sur France Musique.