Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55

1min

Une riche héritière à Andernos-les-Bains

Par le jeudi 22 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
 L'histoire du jour à Andernos
L'histoire du jour à Andernos - Radio France

La métamorphose d'Andernos à la fin du XIXème siècle a été rendue possible grâce à une femme.

« C’est après la Première Guerre que le Betey, le rubicon andernosien, est franchi dans cette « ruée vers l’Est » et aussi vers l’or par Sophie Wallenstein » Je lis ces lignes dans l’excellente revue de la société d’Histoire et d’archéologie d’Arcachon et du pays de Buch ». L’auteur raconte comment Sophie Wallenstein, héritière de son père Léopold Javal, vend ses possessions d’Andernos pour financer le château d’Arès et ses Œuvres.

Le Betey est alors un ruisseau, qui se jette dans le Bassin en une sorte de Delta. On y navigue en barques. Dés lors qu’Andernos est devenu une station balnéaire à la fin du 19° siècle, grâce au chemin de fer venu de Facture, les projets d’aménagements immobiliers se sont multipliés. Une Ville d’Hiver fut imaginée avec des chalets pour tenter de rivaliser avec celle d’Arcachon, construite par les frères Pereire. Un lotissement, au Betey, avait encore des lots à vendre en 1936.

Aujourd’hui à Andernos (les Bains) on connaît le quartier du Betey, la plage du Betey et une zone humide. Une association s’alarme des projets en cours et veut sauvegarder la plage boisée du Betey. Ce « rubicon andernosien »…