Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55

1min

Michel Cardoze raconte les tempêtes de décembre 1951 sur le bassin d'Arcachon

Par le lundi 26 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Michel Cardoze raconte les tempêtes de 1951
Michel Cardoze raconte les tempêtes de 1951

Dans la nuit du 27 au 28 décembre 1951, il y a 65 ans, une tempête frappe le bassin d’Arcachon.

Tempêtes sur le bassin d’Arcachon…je ne sais aujourd’hui, mais en décembre 1951, il y a 65 ans, dans la nuit du 27 au 28 décembre, çà souffle, çà ronfle et çà submerge : dégats sur la côte des Abatilles, 4000 mètres cubes de sable déplacés ; pinasses et autres embarcations sont drossées sur la côte du Pyla. Tout çà n’est rien comparé au véritable raz-de-mrée qui affecte le bassin le 28 décembre. A 5 h du matin, pleine mer et vent ont enfoncé les perrés des villas de la côte sud, entre Pyla et Moulleau. Le boulevard de l’Océan à Arcachon est submergé. Le perré de la grande villa Saint-Yves n’est plus qu’un tas de pierres. Quartier de l’Aiguillon inondé. A La Teste, « des sardiniers et des bateaux avaient été transportés sur des tertres », raconte Sud-Ouest du 30 décembre 1951. Quant à la voie ferrée elle a été recouverte et le ballast dispersé. A Arcachon un Trois-mâts barques chargé de charbon, le Jeanne-d’Arc, s’est échoué sur des parcs à huitres à l’entrée du chenal. 2010 : les maxima de hauteur d’eau sur le bassin ont été comparables à ceux de 1951.