Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55

2min

Michel Cardoze raconte le palais de La Bourse

Par le jeudi 26 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS
Le Palais de la Bourse aurait pu être détruit !
Le Palais de la Bourse aurait pu être détruit !

Le Palais de la Bourse a eu des fortunes diverses, brûlé ou bombardé que Michel Cardoze vous raconte

Le Palais de la Bourse, sur la place du même nom, aujourd’hui quasi une icône représentant Bordeaux pour le monde entier, ce Palais a eu des fortunes diverses, brûlé ou bombardé… Conçue et construite dans les années 40 du 18° siècle par les architectes Gabriel père et fils, la place dîte d’abord place Royale, écrin d’une statue de Louis XV, dispose en harmonie symétrique l’Hôtel des Fermes, aujourd’hui celui de la douane et le Palais de la Bourse, aujourd’hui siège de la Chambre de commerce et d‘industrie et du tribunal de Commerce. Les façades actuelles ont été conçues dans les années 1862-65. Mais les plus grandes catastrophes surviennent au XX° siècle : incendie de 1925 dans les combles de l’aile nord, dégâts importants dus au feu et aux eaux du sauvetage. Treize ans plus tard, en 1940 un bombardement réduit en partie l’édifice à l’état de façades. L’Angleterre est seule encore résistant à l’Allemagne nazie et en guerre. Son aviation militaire survole le 8 décembre les quais de Bordeaux. L’Etat major militaire allemand occupe les salons de la Chambre de commerce, avec vue sur le port où mouillent des bâtiments de guerre à croix gammées. L’angle sud-est de la Bourse est atteint par les bombes. La guerre n’est pas terminée, ni à Bordeaux ni ailleurs.