Replay du jeudi 27 avril 2017

L'abolition de l'esclavage il y a 169 ans jour pour jour !

- Mis à jour le

L’abolition de l’esclavage en France est signée le 27 avril 1848.

Si on commémore l'abolition de l'esclavage le 10 mai, la signature date du 27 avril 1848 !
Si on commémore l'abolition de l'esclavage le 10 mai, la signature date du 27 avril 1848 !

L’abolition de l’esclavage en France et sur tous les territoires d’outre mer sous la domination de la France, l’abolition est signée le 27 avril 1848 par les ministres du Gouvernement provisoire de la Seconde République. Un premier décret d’abolition datait du 29 août 1793, œuvre de la Révolution donc. Mais cette première abolition avait été mal appliquée ou pas du tout, ou révoquée. La traite s’était poursuivie et le travail forcé aussi. La Port de Bordeaux, comme celui de Nantes, armateurs et négociants avaient pratiqué la traite, et souvent des membres de leurs familles, aux Antilles, avaient édifié des fortunes grâce à l’esclavage. Il me plaît de rappeler que Montesquieu, natif de La Brède, magistrat bordelais de haut rang et philosophe des Lumières de haut vol, avait dans l’Esprit des Lois, paru en 1748, un siècle avant le décret d’abolition, condamné l’esclavage de manière cinglante avec les arguments des partisans de l’esclavage. Il me plaît de citer le début de ce texte fameux : Si j'avais à soutenir le droit que nous avons eu de rendre les nègres esclaves, voici ce que je dirais : Les peuples d'Europe ayant exterminé ceux de l'Amérique, ils ont dû mettre en esclavage ceux de l'Afrique, pour s'en servir à défricher tant de terres. Le sucre serait trop cher, si l'on ne faisait travailler la plante qui le produit par des esclaves. Et ainsi de suite…Il y a un an, Bordeaux commémorait l'abolition de l'esclavage. Reportage de France Bleu Gironde en ré-écoute.

Mots clés: