Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Lieu de vie du centre de Bordeaux : le jardin public
Lieu de vie du centre de Bordeaux : le jardin public

Michel Cardoze raconte le jardin public de Bordeaux

Diffusion du vendredi 1 septembre 2017 Durée : 2min

7500 feuilles d’or recouvrent les grilles du Jardin Public, cours de Verdun à Bordeaux depuis la dernière restauration en 1970, mais la tempête de 1999 a nécessité une nouvelle reprise.

Des arbres abattus par les vents avaient endommagé la grille. Le Jardin Public aujourd’hui est un territoire serein voué aux coureurs à pied, aux riverains pourvus de chiens, aux lycéens voisins, aux visiteurs du Muséum d’Histoire naturelle, aux lecteurs assidus de la plus ancienne bibliothèque municipale pour la jeunesse. Ce jardin a pris la place de « mauvaises vignes » -dixit l’Intendant Tourny- et de quelques potagers en limite de ville. Tourny en créant le Jardin, a voulu relier la ville au faubourg Saint Seurin, il a surtout voulu donner aux bordelais un poumon vert, susceptible de les conserver en bonne santé. Le jardin public a d’abord été dessiné « à la française » par Jacques Gabriel, l’architecte de la place de la Bourse, puis transformé un siècle plus tard en jardin à l’anglaise, moins raide et plus romantique; les passerelles qui enjambent la pièce d’eau furent conçues pour laisser passer la robe à crinoline des promeneuses. Aujourd’hui on peut les franchir à bicyclette. Vous pouvez en savoir plus sur le site de la mairie de Bordeaux.