Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

La DFCI veille dans toute la région
La DFCI veille dans toute la région - DFCI

La DFCI (défense de la Fôret Contre les Incendies) existe depuis de très nombreuses années.

Diffusion du lundi 9 octobre 2017 Durée : 2min

«La DFCI demande en 1950, Un milliard 200 millions pour équiper les défenseurs de la forêt de Gascogne».

Je lis à la Une de Sud-Ouest le 8 octobre 1949 : « La DFCI demande en 1950, Un milliard 200 millions pour équiper les défenseurs de la forêt de Gascogne ». La DFCI, qu’es aco ? Tous les promeneurs du massif des Landes connaissent ces initiales : elles signent une voie de circulation, une réserve d’eau, elles sont comme des petits cailloux qui indiquent un chemin, celui de la « Défense des Forêts Contre l’Incendie » DFCI. Au lendemain des grands incendies de l’été 1949, des milliers d’ha détruits, des centaines de morts aux portes de Bordeaux, un ciel noir et des brandons qui tombent aux pieds des enfants des quartiers sud, je me souviens des braises s’éteignant des le caniveau, rue de la Béchade, à deux pas du stade Lescure et de l’hôpital Pellegrin…Au lendemain de ces semaines dramatiques, toute une société se demande comment protéger l’or des pins, le bois et la résine. La DFCI est aux premières loges pour inventer surveillance permanente du sommet des pylones et percement des grands couloirs pare feu, création des corps de pompiers volontaires. La DFCI n’était pas une perdrix de l’année, elle avait vu le jour au 19° siècle, créée par les propriétaires forestiers. Mais ses moyens étaient restés dérisoires. Au siècle suivant, le choc des grands incendies de 47 et 49 a été salutaire. Et puis le massif était alors habité par des milliers de gemmeurs et métayers. La DFCI demeure aujourd’hui, avec d’autres moyens, mais sans les gemmeurs, leur vélo et leur hapchot ! Vous pouvez en savoir plus sur le site de la DFCI.