Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

L'usine se trouvait Boulevard Maréchal Leclerc à Bordeaux
L'usine se trouvait Boulevard Maréchal Leclerc à Bordeaux

Connaissez-vous l'histoire des lessives Saint-Marc à Bordeaux ?

Diffusion du lundi 30 octobre 2017 Durée : 1min

Le 30 octobre 1984, le lecteur de Sud Ouest apprenait que, je cite le titre « Les lessives Saint-Marc sont allemandes »…

Sacré coup de torchon dans le paysage bordelais, au sens propre. En effet, jusqu’à cette date, nous étions habitués aux murs d’une longue propriété sur les boulevards, face à l’entrée du stade Lescure, où l’on pouvait lire en lettres bleues soude et blanche : lessive saint marc ! La vieille marque bordelaise allait donc changer de mains. On en parlait sur la place publique depuis le mois de septembre 84. Le groupe lessivier allemand Benckiser, connu alors pour ses marques Calgon et Calgonit avait formulé pendant l’été une offre qualifiée de « somptueuse » par le PDG de la PME bordelaise, M. Michel Le Tanneur. Les actionnaires familiaux n’allaient pas résister ! Cette PME allait donc servir de fer de lance au groupe allemand pour pénétrer le marché français. L’entreprise bordelaise, partie d’une idée de blanchisseur local en 1877, était devenue florissante avec usines à Bordeaux et Nanterre, prête à s’installer à Cestas. A la place des bâtiments des boulevards et de leur long murs aux lettres bleues, face au stade, la promotion immobilière allait quatre ans plus tard, lors de la fermeture effective du site, se gaver avec un immeuble d’habitation de standing. Ainsi allait l’industrie bordelaise il y a encore une trentaine d’année..