Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Les churros de la foire aux plaisirs
Les churros de la foire aux plaisirs

La foire aux plaisirs à Bordeaux c'est aussi des gourmandises commes les Churros

Diffusion du mercredi 1 novembre 2017 Durée : 1min

On peut encore aujourd’hui, aller croquer le chichi place des Quinconces.

Le chichi est d’origine espagnole où il s’appelle « churro » et se trempe dans le cafe con leche du matin. Le chichi de la Foire aux plaisirs est une pâte de farine, eau et sel, sortie avec ses canelures d’une énorme seringue verticale ; plongé vivant dans une huile bouillante, le chichi cuit est ensuite saupoudré de sucre et servi chaud en cornets de six ou douze à volonté. Sur la plage de Lacanau dans les années soixante j’ai connu le vendeur de glace et de cacahuètes qui ajoutait à ses fournitures, des chichis dorés vendus à la pièce. Ce fut le goûter de beaucoup de moutards et drôles en slip de bain au sortir des baïnes. A l’arrière de sa baraque à frites, glace et chichi, le fabriquant installé sur les Allées –il était marchand de bois charbon l’hiver à Bordeaux- criait de temps en temps à son épouse qui malaxait la pâte –farine, eau et sel- « maman n’oublie la louche de crème ». C’était une façon de vanter sa marchandise et de leurrer le croquant. Pas de crème ni de beurre dans la pâte, mais on distingue les bons chichis des mauvais ou médiocres à la qualité de l’huile et sa cadence de renouvellement dans le bassin à friture…