Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Joséphine Baker au château des Milandes
Joséphine Baker au château des Milandes © Radio France - © France Inter

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Diffusion du lundi 5 mars 2018 Durée : 2min

Mars 1968, il y a cinquante ans, une certaine Joséphine Baker est aux abois.

L’artiste de music-hall que le grand quotidien régional appelle encore la « Vénus d’ébène » est menacée de saisie et son œuvre essentielle est promise à une vente aux enchères pour payer les dettes. Son œuvre c’est un château, un domaine ouvert au public, Les Milandes, en Dordogne, les garçons et filles de toutes origines qu’elle a adopté et qui ont grandi autour d’elle. Joséphine y croyait, née aux Etats Unis, artiste débarquée en France, elle incarne une révolution du spectacle avec ce qu’on appelle à l’époque « le revue nègre ». Elle enchante les surréalistes.  Puis vint la guerre : sa double culture, son engagement, en font un agent de la Résistance pour les USA et la France Libre. En ce mois de mars 1968 elle dit : « j’ai été amenée dans ce pays par la Résistance, j’ai acheté ce château, je m’y suis mariée puis j’y ai accueilli ces garçons et filles tout petits, j’obéissais à un idéal : opposer la fraternité humaine aux préjugés raciaux ». Sa générosité s’est heurté aux impératifs de la gestion, à la comptabilité et au cœur de pierre des créanciers. L’affaire fut un interminable et pathétique feuilleton il y a un demi-siècle. Les enfants de Joséphine ont grandi. On en reparlera, en attendant vous pouvez consulter le site de nos confrères de France Musique