Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

La contrebande ne date pas d'hier, loin s'en faut!
La contrebande ne date pas d'hier, loin s'en faut! - © France Bleu

Une vaste affaire de contrebande de cigarettes à Saint-Ciers sur Gironde ! Nous sommes le 12 mars 1954

Diffusion du lundi 12 mars 2018 Durée : 2min

Ceux qui ont été jeunes ou moins jeunes dans les années cinquante se souviennent des «américaines»...

…des blondes américaines, qui arrivaient entre les lèvres des fumeurs grâce à des circuits de contrebande efficaces. Et parfois les contrebandiers échouaient sur un banc de justice. Ainsi au Tribunal de Blaye, dont ce furent les grandes heures et la gloire sans doute, le 12 mars 1954… »Vaste affaire de contrebande de cigarettes à Saint-Ciers sur Gironde…La douane réclame 380.180.000 francs d’amende ! » titre la presse régionale en caractère gras.  Ils sont douze comparses sur le banc des accusés, patron de pêche, marin, convoyeur, ils sont bordelais, se sont rencontrés par hasard place de la Victoire pour les uns, à Lormont pour les autres, à Tanger aussi, car les cigarettes transitent par cette enclave internationale, un autre prête son camion mais ne sait pas ce qu’il a transporté, une autre entrepose des colis sans se demander ce qu’ils contiennent. Le tribunal balaye ces pauvres systèmes de défense mais écoute attentivement l’avocat des Douanes qui évoque un trafic  de 400 tonnes de cigarettes par an, perte sèche pour le Trésor public qui voit les taxes partir en fumée . Mais parmi les magistrats, les notables de la ville et de ses plages, et tous les autres, qui n’a pas à l’époque, acheté en douce un paquet de blondes échoué par bateau entier et par une nuit sans lune sur la conche de Saint-Ciers ou d’ailleurs ?  Que celui qui n’a jamais fumé jette une bouée au pauvre convoyeur !!