Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Le verigoud boisson d'origine bordelaise
Le verigoud boisson d'origine bordelaise

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Diffusion du lundi 30 avril 2018 Durée : 2min

1958, on s’apprête à fêter le Premier mai, peut-être en sirotant un « verigoud ».

Que es aco, le verigoud ? Un soda, orange, citron, mandarine ou pamplemousse, mis en bouteille à Bordeaux Bastide, rue Marcel Sembat, et à Pau. Verigoud est toujours livré frais, dit la publicité à la Une de Sud-Ouest. Mais où sont passés nos breuvages d’antan ? Le même quotidien annonce : « Un Béglais retrouve sa mère qu’il n’a pas vue depuis 40 ans-La pauvre femme avait déjà perdu pendant 7 ans son second fils devenu amnésique »…On se croirait dans un feuilleton à tiroir mais on est dans le réel. Jean Grilhé, 42 ans en 1958, mécanicien à la Sncf n’a pas vu sa mère depuis la séparation de ses parents en 1917. La maman quitte alors la France et se remarie en Espagne. Le petit garçon vit avec son père et grandit à Bordeaux, s’engage dans la Marine en 1939, est fait prisonnier, puis devient cheminot. En Espagne, sa maman a eu cinq autres enfants. Elle est femme de ménage à San Sebastian. Elle rentre en France en 1942. Elle retrouve la trace de son premier fils dans un stalag en Allemagne, elle envoie des colis. Pendant ce temps un autre de ses fils devient amnésique à la suite d’un accident en Italie. Bref, le fils cheminot multiplie les recherches et c’est un garde champêtre de Villeneuve-sur-lot qui débusque sa mère où elle travaille, chez un coiffeur.  A la santé du garde-champêtre, un coup de Verigoud, bien frais ! Les marques disparues sont nombreuses, vous en retrouverez quelques unes en suivant le lien.