Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

L'Alhambra fût une salle mythique de Bordeaux
L'Alhambra fût une salle mythique de Bordeaux

Bagarre générale à l’Alhambra, un match de catch a inspiré le public de cette soirée du 3 décembre 1958.

Diffusion du lundi 3 décembre 2018 Durée : 1min

Quand un match de catch dégénère à l'Alhambra de Bordeaux, on attend les explications de Michel Cardoze

Bagarre générale à l’Alhambra, un match de catch a inspiré le public de cette soirée du 3 décembre 1958, les uns soutenant un catcheur italien, nommé Pellicani, et les autres préférant le français Drapp.  Coups de poings ajustés, chaises volantes, quelques unes se brisant sur les manteaux et les chapeaux, donc les crânes adverses. Voilà qui ravive quelques souvenirs. L’Alhambra d’abord, vaste salle de music-hall rue d’Alzon, dont il subsiste la façade. Entre Jacques Brel et les petites femmes des tournées Tichadel, la salle a vu passer toutes les stars, y compris politiques, outre les chaises qui volent. Dans les années 50 et 60, on s’est beaucoup bagarré pour ses idées, dans les salles de réunions publiques. Ainsi salle 6, au premier étage de l’ancienne Athénée, rue des Trois Conils, certains se souviennent sans doute que chaque réunion-débat organisée sur le thème de la Guerre d’Algérie, sur la Paix souhaitée, dénonçant les tortures pratiquées, les disparitions, celle du mathématicien Maurice Audin par exemple, eh bien, ces réunions étaient parfois troublées par des opposants, soutiens de l’armée et de l’Algérie française, les chaises volaient alors, l’orateur grimpait sur la table et dirigeait le combat à barreau de chaise nu. Au moins les causes étaient-elles nobles !