Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Le dernier "plateau" de Patrick Bourrat
Le dernier "plateau" de Patrick Bourrat - capture écran INA.fr

Hommage ce matin au journaliste Patrick Bourrat décédé en 2002 au Koweit alors qu'il travaillait pour TF1

Diffusion du vendredi 21 décembre 2018 Durée : 2min

21 décembre 2002, Patrick Bourrat meurt au Koweit, victime d’un char américain en manœuvre.

Patrick avait 50 ans. Il était grand reporter à tf1. Patrick avait débuté à ce micro, qui ne s’appelait pas encore France Bleu Gironde, il était une découverte et une recrue de Guy Suire, à cette antenne de la radio de service public. Patrick avait fait des études à sciences-Po Bordeaux, son père était sous-préfet. Patrick a ouvert le bureau de tf1 à Jérusalem, en 1982. Je me souviens d’un magazine « Extérieur Nuit » où Patrick racontait en image et sans détour une nuit à Jérusalem, autour du Saint-Sépulcre, disputé entre ses gardiens catholiques de rites rivaux. Dix ans après, lors des tirs croisés autour du Parlement russe en 1993, il échappe de peu à la mort qui frappe son cameraman, Yvan Skopan. Au Koweit, en décembre 2002, c’est lui qui tombe, nom d’une balle, mais de la manœuvre d’un char Abrams, il est en train de crier à son cameraman de se mettre à l’abri. Il est heurté par le char. Les médecins américains qui l’examinent passent à côté de l’hémorragie interne qui va l’emporter. Sa fille Valentine est devenue Journaliste.