Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Le Paquebot Brazza au Port de Bordeaux
Le Paquebot Brazza au Port de Bordeaux

La fin de l'année 1951 agitée par une tempête !

Diffusion du lundi 31 décembre 2018 Durée : 2min

30 et 31 décembre 1951…on fait le compte des dégâts d’une tempête majuscule en Gironde.

30 et 31 décembre 1951…on fait le compte des dégâts d’une tempête majuscule : un quartier de La Bastide inondé, la jetée promenade d’Arcachon disloquée et gondolée comme si King Kong s’était emparé  d’un jouet, des soldats rebouchant les trous dans une digue à La Teste, des navires tentent de franchir la barre entre Bayonne et Saint-Jean-de-Luz mais n’y parvenant pas, les cargos se réfugient au large. A Bègles, le mur du Petit Séminaire s’est écroulé sur 40 mètres et l’estey Sainte-Croix menace de sortir du lit. Cette tempête de 1951 nous permet de réaliser que le Petit séminaire du diocèse de Bordeaux était installé à Bègles jusqu’à sa fermeture le 24 décembre 1906. Le Parc de Mussonville en faisait partie. Bref, la tempête de 1951 se poursuit : Navigation impossible à l’entrée de l’estuaire. Les paquebots « Brazza » et « Formose » qui avaient quitté Bordeux pour leur destination, l’Afrique pour l’un, l’Amérique du sud pour l’autre se sont mis à la cape dans l’estuaire en attendant un peu de calme. Le service de pilotage a été suspendu. Ainsi, non seulement il y eut un Petit Séminaire à Bègles mais en plus des paquebots partis de Bordeaux sillonnaient les océans ! un autre monde !!