Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Janvier 98 : les plages de l'Atlantique sont polluées suite à une tempête
Janvier 98 : les plages de l'Atlantique sont polluées suite à une tempête © Radio France - Image d'illustration - Mila Ta Ninga

9 janvier 1998, une tempête vient de sévir en Atlantique et les plages du Cap ferret sont polluées

Diffusion du mercredi 9 janvier 2019 Durée : 2min

9 janvier 1998, une tempête vient de sévir en Atlantique et la faune et la flore de nos plages vont en souffrir !

9 janvier 1998, une tempête vient de sévir en Atlantique et comme par hasard, les plages du Cap ferret, de l’Ile de Ré et de La Rochelle accueillent des dizaines d’oiseaux mazoutés malgré eux. Profitant du gros temps, certains de ne pas être surveillés et punis, des navires dégazent en mer, purgeant les compartiments d’hydrocarbures. Chaque fois, une marée noire s’en suit et les volatiles sont pris au piège. Des mouettes tridactyles, des mouettes rieuses, des goélands bruns, des fous de bassan, tous échoués, épuisés ou morts de fatigue, des traces d’hydrocarbure maculent leurs ailes et tous leur plumage. Même un jeune pingouin s’est retrouvé pris au piège, récupéré sur la plage d’Arcachon il a été recueilli par le parc ornithologique du Teich.  Le mazout déversé en mer par les vaisseaux fantômes ne tachent pas seulement les plumes, il les imprègne, les rend moins étanche. L’oiseau alors se refroidit, il flotte moins bien, il meurt par hypothermie, empoisonné.  C’était il y a vingt ans.